Savigny – Les Jeunesses au taquet !

Plus qu’un mois avant la 100e de la FVJC

Alain Bettex. |. A notre arrivée au Gremaudet, la place de fête située au dessus de La Croix-sur Lutry, entre la route de Savigny qui devient route de Lutry, on s’attendait à montrer patte blanche pour pénétrer sur l’énorme place de fête. Que nenni ! Tous les travailleurs que nous avons interrompus en pleines besognes étaient affables, accueillants et répondaient sans hésiter à nos questions. On sentait un parfum de bonne humeur, de gentillesse et manifestement tous étaient heureux de se rendre utiles pour cette cause, la bonne cause. L’endroit choisi est magnifique. On y verrait davantage un lieu de résidences luxueuses qu’une place de fête pour un 100e de la Fédération vaudoise des Jeunesses campagnardes. Bien que l’emplacement de la fête soit en dessous du centre du village de Savigny, direction hauts de Lutry, aucun accès direct à la place de fête depuis la sortie autoroutière Lutry/Belmont ne sera recommandé. Il est conseillé de sortir à Lausanne-Vennes ou Chexbres/Puidoux en direction de Moudon et suivre les indications. Des navettes Lavaux Express sont prévues depuis Savigny. Une radio sera en fonction de 7h à 19h. La fête se terminera le 21 juillet, en pleine Fête des vignerons, qui elle commencera le 18 juillet.

Rejoindre Savigny pour la cérémonie d’ouverture

Après plus de deux ans de travaux, les 115 bénévoles ont œuvré d’arrache pied pour que tout soit prêt. A l’ouverture de la fête, le 3 juillet, comme le veut la tradition, un raid aura lieu de l’ancienne Cantonale à la nouvelle. Un témoin sera transmis des anciens organisateurs aux nouveaux, suivant le principe de la flamme des Jeux olympiques. Il va traverser, dès potron-minet, à pied ou en véhicules non polluants les champs et les vignes de Colombier-sur-Morges (l’organisateur en 2013) pour rejoindre à 17h30 le 100e de la FVJC à Savigny, à temps pour la cérémonie d’ouverture. Ensuite, un grand nombre de manifestations et de concerts seront organisés. Pour la Jeunesse de Carrouge, organisateur de l’intendance des Abbayes de Ferlens et Carrouge, un problème se posait. Rappelons que cette jeunesse dispose de sa propre tente et tous ses membres travaillent pour cela. L’Abbaye de Ferlens aura lieu entre les 19 et 23 juin et Carrouge du 10 au 15 juillet… en plein 100e de la Cantonale ! Son président, Gaetan Gindroz est désolé de ce fait. Pour se faire pardonner, cette Jeunesse de Carrouge a offert aux 115 travailleurs du 100e de la FVJC un repas de midi. Vingt-deux commissions ont été créées pour que cela fonctionne parfaitement, toutes sans exception sont bénévoles. Une était particulièrement responsable des finances. Son responsable, Bernard Pouly, que l’on appelle très familièrement Picsou, était tout à fait serein. Toutes les factures jusqu’à présent ont été honorées grâce aux sponsors et généreux donateurs. Certains donnaient de l’argent, entre autres pour des annonces et d’autres proposaient du matériel à disposition, camion, tracteurs, machines et autres. Tout s’est fait dans les règles de l’art en respectant scrupuleusement les normes en vigueur. Par exemple, pour la sécurité, Securitas sera présent 24h sur 24h, les samaritains avec médecins, les pompiers et autres coûtent plus de 300’000 francs. Faute d’espace, nous n’avons pas la possibilité de parler de toutes ces commissions. Elles mériteraient que l’on s’y intéresse, tant elles ont de bons (pas souvent mauvais) souvenirs à raconter. 130’000 participants et visiteurs sont attendus. Seul bémol à cette fête, les terrains devront être rendus comme ils étaient au départ avant la Fête. C’est-à-dire que toutes les constructions seront démolies. Leur durée de vie ne sera que de trois semaines!