Savigny – La municipalité fête ses nonagénaires

Une excellente occasion d’honorer ses aînés en toute convivialité

Hansruedi Müller est entouré de Marie Ehrensperger (gauche) et Barbara Isolde Lobrinus (droite)

Mathieu Janin. |. Pour la troisième année consécutive, la municipalité de Savigny a invité ses habitants nonagénaires pour un repas de fête à l’hôtel-restaurant des Alpes. Une excellente occasion d’honorer ses aînés en toute convivialité et de se rappeler ces riches parcours de vie. Savigny sous trente centimètres de neige, quelques microcoupures de courant, un menu de fête délicieux, une municipalité aux petits soins, une syndique attentive aux souvenirs de chacune et chacun. Voilà en une phrase, la trame de ce repas d’anniversaire commémoratif du parcours de vie des trois jubilaires présents le 4 avril dernier, à savoir Marie Ehren-sperger et Barbara-Isolde Lobrinus et Hansruedi Müller, tous nés en 1928. Ellen Heuff et Georgette Bauermeister et Hans Sterzing ne pouvaient pas être présents sur place et ont reçu ou recevront prochainement une visite de la syndique de Savigny afin de marquer le coup. Dans son allocution, Chantal Weidmann Yenny, a expliqué aux jubilaires que les souvenirs sont la principale richesse de l’âge et que cette richesse transpire dans le regard de tous les nonagénaires présents. Avant de leur lire un texte de l’écrivain français Jean Dormesson qui a employé une magnifique métaphore pour résumer la vie: un train dans lequel nous montons à bord mais dont nous ignorons la destination.