Savigny-Forel – Parler de la mort aux enfants

Pour mieux l’apprivoiser et s’en libérer, un cycle de conférences

Mathieu Janin. |. Suite au décès d’une jeune élève, la paroisse de Savigny-Forel organise un cycle de rencontres sur la mort durant le mois de novembre prochain. Ce cycle débutera le 29 octobre au Forum de Savigny, à 20h, par une conférence d’Alix Noble sur ce sujet difficile. Parler de la mort n’est pas facile pour les adultes et encore moins pour les enfants. Pourtant, la mort côtoie chacune et chacun d’entre-nous à différents moments de notre vie. La mort d’un élève l’an dernier a suscité de nombreuses demandes parentales d’interventions  auprès de Benjamin Corbaz et du diacre Emmanuel Spring dans les communes de Savigny et de Forel (Lavaux). Pour répondre à ces demandes, les deux ministres ont invité la célèbre enseignante, formatrice d’adulte et conteuse Alix Noble à donner une conférence intitulée «Comment parler de la mort aux enfants» avec le soutien de de l’Association des parents d’élèves des régions du Jorat et d’Oron-Palézieux, l’établissement primaire et secondaire du Jorat et la bibliothèque de Savigny-Forel et organiseront différentes activités dans le cadre du festival «La mort à vivre» entre fin octobre et fin décembre.

«Parler de la mort aux enfants»

Parler de la mort à l’enfant fait peur. Or, il est vital de le faire et d’associer l’enfant aux deuils qui affectent la vie de son milieu, ou qui l’ont affectée. Entre les peurs des adultes et les représentations des enfants, comment parler de la mort à nos enfants? La peur de leur faire peur, la difficulté de répondre à leurs questions, la confusion entre le domaine des croyances et celui des deuils personnels, la perte de repères traditionnels, l’évolution de la société axée sur l’individu et sa réalisation, tout ceci pousse à reporter la discussion à plus tard. Pourtant, certains spécialistes disent que «taire la mort, tue»… Cette conférence traitera des questions des enfants et propose des pistes pour y répondre. Alix Noble abordera des cas concrets, et montrera comment l’enfant comprend la mort selon son âge. La conférence aborde le sujet de «ces morts qu’on tait»: le suicide, les avortements, les secrets de famille, etc.. Entrée libre, chapeau à la sortie.

Festival «La mort à vivre»

Afin d’apprivoiser cette mort qui fait peur et gâche l’existence, la paroisse de Savigny-Forel proposera différentes activités dès la fin du mois d’octobre (période de la Toussaint et du culte du souvenir) pour petits et grands, pour le cœur et l’esprit, de manière biblique ou psychologique et même culturelle.

• Soirée «Contes mortels» le vendredi 22 novembre à 19h30 au temple de Savigny. Une soirée intimiste à l’écoute de conteurs et conteuses autour d’une boisson chaude et de quelques douceurs. Des contes pour jeunes et adultes pour donner du sens et imaginer la fin de vie.

• Etude biblique «avec Job, une pédagogie du deuil», une série de 4 rencontres pour voir comment le «pauvre Job» passe de la souffrance à la résilience les mardis soirs 5, 12, 19 et 26 novembre, de 19h30 à 21h30 à la salle de paroisse de la cure de Savigny.

• Groupe d’écoute et de parole «Vivre son deuil», un temps pour partager et déposer sa peine, accepter le passé et continuer son chemin. Ce parcours se fera autour des étapes du deuil selon l’approche de Jean Montbourquette et les dates suivantes fixées d’entente avec les participants.

• Cinéma, les mercredis à 19h dans la salle de paroisse du rez de la cure de Savigny où seront projetés deux films japonais pour découvrir des horizons différents autour de la mort:

• Le mercredi 6 novembre: La ballade de Narayama de Shōhei Imamura (Palme d’or 1983 au festival de Cannes)

• Le mercredi 13 novembre: Departure de Yōjirō Takita (Oscar 2008 du meilleur film en langue étrangère). Chacun amène son pique-nique, discussion à la fin du film, collecte pour financer les droits de projection. 

• Enfance: plusieurs animations sont également proposées pour les enfants dès 3 ans (avec ou sans leur parents), le samedi 23 novembre de 9h à 11h à la salle de la cure de Savigny et au temple. Au menu de la matinée: visite du cimetière, contes, narration, discussion, gestes symboliques et bricolage à rapporter à la maison.

Contact et inscriptions – Pour les activités d’enfance, Benjamin Corbaz, 079 963 03 76, benjamin.corbaz@eerv.ch

Pour les activités d’adultes, Emmanuel Spring, 021 331 57 73, emmanuel.spring@eerv.ch au moins trois jours à l’avance.