Saint-Saphorin – Pas de nouvelle hausse d’impôt

Conseil communal du 25 juin

Patrice Bocquet Secrétaire communal  |  Le Conseil communal de Saint-Saphorin s’est réuni le 25 juin sous la présidence de Laurence Dellieu. Il a élu son bureau pour la l’année législative 2018-2019: Laurence Dellieu a été reconduite à la présidence et les autres membres du bureau ont également été réélus. Le premier préavis concernait un crédit d’étude de Fr. 103’200.- pour la réfection et la requalification de la route cantonale RC 780a (bord du lac). Le bureau d’étude GEA a présenté un point de situation ainsi que trois projets d’aménagement possible de cet axe, actuellement en triste état! Et la discussion s’est très vite enflammée, certains conseillers oubliant le but du préavis pour s’occuper des variantes évoquées… Débat chaud, parfois confus, mais finalement, le préavis a été accepté; affaire à suivre donc. 

Bonne nouvelle…

Puis ce fut au tour des comptes et de la gestion 2017. Le rapport de gestion n’a pas fait l’objet de débat particulier. Mais il y a parfois de bonnes nouvelles: le budget 2017 prévoyait un déficit de Fr. 479’699.-… et celui-ci a été largement couvert par une rentrée exceptionnelle d’arriérés d’impôts! Coup de chance pour cette année, mais comme l’a relevé Mauro Contardo, municipal des finances, la situation reste préoccupante: les investissements futurs ainsi que la hausse constante de la facture sociale continueront de peser lourdement sur les budgets des prochaines années. 

Objet suivant : l’arrêté d’imposition pour l’année fiscale 2019 qui a été rapidement adopté. Il maintient le taux d’imposition à 70: donc pas de nouvelle hausse d’impôt pour l’année prochaine. Ensuite, le Conseil a approuvé la révision des statuts de l’association régionale d’action sociale (ARAS) Riviera. Enfin, le dernier préavis qui demandait un crédit de Fr. 18’000.- pour des travaux routiers au chemin d’Ogoz (en commun avec la commune de Chardonne) a été accepté, après un bref débat sur le devis de l’opération… Le Conseil s’est séparé après deux heures de séance, et se retrouvera le 10 septembre pour une session extraordinaire.