Saga en douce Gruyère

« Bulle » série de Anne Deluz

Colette Ramsauer | Alors que tous les cinémas ont fermé pour la cause que nous connaissons, une série télévisée tournée principalement dans la région de Gruyère bat son plein sur la RTS. Epilogue ce jeudi soir 26 mars.

A l’école de Tanner et Goretta

Avec pour décor principal la ville de Bulle et la verte Gruyère, mais aussi Genève et des paysages ensoleillés d’Espagne, la cinéaste Anne Deluz nous laisse le portrait touchant d’une famille sur quatre générations avec ses problèmes dans les tribulations d’une ville en expansion. Avant son décès à l’âge de 55 ans des suites d’un cancer en novembre dernier, la productrice et réalisatrice genevoise, qui débuta aux côtés de Tanner et Goretta, a suivi jusqu’au bout le montage de la série « Bulle ». Conjuguant avec les personnages d’une famille élargie, elle met en scène six acteur-trices, rôle titre des épisodes, dont la célèbre actrice italienne Claudia Cardinale.

Heureux casting

Une manière de cerner chaque protagoniste, de mettre en lumière sa personnalité. Alice 35 ans, interprétée par Elodie Bordas (comédienne de théâtre classique) entame la série: elle ne se retrouve plus dans sa vie de couple. Son fils adolescent lui échappe. Elle apprend brutalement qu’elle est atteinte d’une leucémie à un moment clé de sa vie professionnelle. Et qu’elle est enceinte de surcroît. Tous les ingrédients nécessaires à un premier épisode ! Deuxième épisode, un mari totalement dépassé, Pascal (Nicolas Bridet, Tu seras mon fils, 2011) dans une période professionnelle stressante qui encaisse le coup, à froid. Troisième épisode, Marthe sa grand-mère, émigrée en Suisse dans les années 60, dans le rôle d’une mama aux fourneaux, interprétée par une merveilleuse Claudia Cardinale (une carrière continue depuis le succès dans Le Guépard, 1963). Suivent d’autres valeureux acteurs: l’actrice québécoise Suzanne Clément pour Jeanne, mère d’Alice avec qui la relation mère-fille est complexe. L’acteur et comédien suisse Antoine Basler joue Louis, l’oncle paysan éleveur qui se bat pour garder son domaine.

Surprise de taille

Seul un don de moëlle sauvera Alice. Plan-fixe sur son portrait aux séances de psychothérapie. Bouleversante Elodie Bordas se remémorant un vécu parfois douloureux. L’épilogue impliquant le fils Mathieu (jeune acteur prometteur Axel Rouèche) réserve une surprise de taille. Qui permettra de sauver sa mère, et à la famille au complet de se retrouver.

Les séries, vecteurs culturels

Faisant suite à d’autres coproductions de la RTS ayant vu le jour depuis 2016, « Bulle » renforce le succès des séries romandes immergeant le spectateur dans la vie locale:  Anomalia, en 2016, Quartier des Banques, en 2017, Double Vie en 2019, Helvetia en 2019. Traduites dans les langues nationales, elles sont autant de vecteurs culturels entre les différentes régions du pays, et au-delà.

«Bulle» de Anne Deluz, avec Claudia Cardinale, Suzanne Clément, Elodie Bordas, Nicolas Bridet,  Antoine Basler, Axel Rouèche.

Les deux derniers épisodes sont au programme de la RTS, ce jeudi 26 mars à 21h10