Rush sur le vin cuit

Gil. Colliard | Record battu, samedi 1er novembre, les 160 pots de vin cuit, qui avaient mijoté 24 heures au Battoir de Palézieux-Village, ont trouvé preneurs en moins de 40 minutes. Mais heureusement pour les malchanceux qui n’ont pas pu acquérir le millésime 2014, les nombreux et bons produits du dernier marché du terroir de la saison étaient là, ainsi qu’une ambiance chaleureuse.

Un engagement formidable et une belle collaboration
Fatigués mais comblés, Christophe Stauffer et Francis Zbinden, des Amis du jumelage Vers-Pont-du-Gard – Palézieux et organisateurs de la Nuit du vin cuit, remercient tous les membres et non-membres qui ont participé au bon déroulement de cette belle manifestation, qui peut désormais être inscrite au registre des traditions régionales. De chaleureux remerciements vont encore aux nombreux sponsors qui sont aussi venus prendre part à l’apéritif, et aux différents représentants des sociétés locales pour leur présence ainsi qu’au nombreux public, sans oublier Josiane Malherbe, la vigneronne, qui a fourni ses excellents crus et Jean-Claude Serex, qui a soutenu musicalement l’ambiance du vendredi soir et du samedi lors du Marché.

Vingt-quatre heures sous surveillance
Cette nuit de veille, qui s’est déroulée sous les meilleurs auspices météorologiques, a débuté à 4h07 vendredi 31 octobre, heure dès laquelle les feux crépitaient sous les trois chaudrons. «Nous avons servi le premier vin chaud à 5h du matin» commente Christophe Stauffer. Tout au long de la journée des gens se sont arrêtés, prendre un verre, féliciter les organisateurs, et pour les connaisseurs, réserver leur pot de vin cuit. Dès 19h, les frites/nuggets ont très vite disparu et il n’est rien resté des dix demi-fromages à raclette au vu des nombreux amateurs qui attendaient patiemment leur tour. «Promis, l’année prochaine, on augmentera la cadence!» s’excuse Francis Zbinden. Lorsque les derniers visiteurs eurent quitté le bar extérieur aux abords de 5h du matin, ce fut le moment crucial de la mise en bouteille des 80 litres de raisinée, dont les deux tiers étaient déjà réservés.

Affluence et météo rattrapant la grisaille estivale
Profitant du soleil radieux et d’un thermomètre affichant 15°, le Marché des produits du terroir a pu se tenir à l’extérieur pour accueillir ses nombreux bancs proposant les délices régionaux et les productions artisanales fort appréciées de la foule venue nombreuse pour cette dernière édition. Les chansons interprétées par le chœur mixte Crescendo ont égayé la place, pendant que le public attentif dégustait les 40 litres de soupe à la courge, mitonnée au feu de bois, et les pizzas cuites sur place.
Ainsi se termine les rendez-vous 2014 du Marché des produits du terroir. Dès avril prochain, ils reprendront leur cadence mensuelle. Quant à la Nuit du vin cuit, au vu de son succès grandissant, les organisateurs nous promettent avec un grand sourire une édition 2015!