Rotary Club de Lavaux: l’action « Une femme… Une rose »

Jean-Pierre Lambelet  |  C’est le mercredi 28 juin, sur les hauteurs de Caux dans le magnifique restaurant Le Coucou, que les membres du Rotary Club Lavaux se sont réunis avec leur compagne pour vivre une importante soirée qui finalise une action d’envergure menée le 8 mars dans plein d’endroits du canton de Vaud, voire un peu plus loin, par tous les rotariens de Lavaux pour offrir une rose à une femme…!

Cette idée, pleine d’élégance et de générosité, qui a germé dans l’esprit chevaleresque du président Stéphane Mayor, a débouché sur un résultat financier magnifique et bien plus encore si l’on sait que chacune des 9200 roses commandées et distribuées par le Rotary Lavaux a déclenché une rentrée de Fr. 2.- et autant de sourires et de moments de bonheur.

Tout le bénéfice de cette action a été attribué à l’Institut Ludwig pour la recherche sur le cancer et plus spécifiquement sur le cancer du sein.

Marie-Agnès Doucey – de l’Institut Ludwig et diplômée en biotechnologie de l’Université de Strasbourg – et Jean-François Delaloye – professeur au CHUV – étaient présents pour recevoir ce magnifique cadeau de Fr. 10’000.-  qui permettra de contribuer à la recherche contre cette maladie qui ne cesse de frapper encore et toujours un nombre trop élevé de femmes.

L’Institut Ludwig est un organisme mondialement important lié avec l’Université de Lausanne depuis 2011 et qui se focalise sur l’immunologie et l’immunothérapie du cancer. Mme Doucey a expliqué quelles sont les pistes actuelles pour combattre de manière de plus en plus efficace ce cancer qui affecte une femme sur huit à partir de la quarantaine. Elle reste à disposition pour une présentation plus détaillée avec à l’appui des diapositives démonstratives et ludiques sur ce thème ô combien important. Le rendez-vous est pris…

C’était aussi le soir où Stéphane Mayor transmettait la charge de président à Jean-Philippe Barbey qui l’accepte avec plaisir et qui aura pour tâche future de reconduire en 2018 l’action «Une femme… Une rose».