Ropraz – Toujours de la qualité et une visibilité de tous les instants

Inauguration de la nouvelle fromagerie d’Ussières le 28 juin

Jean-Pierre Lambelet |. Une météo magnifique pour illuminer une journée historique ensoleillée et chaude dans la zone industrielle d’Ussières sur la commune de Ropraz. On peut bien dire historique quand on sait que l’ancienne laiterie de Ropraz fut construite en 1842. Donc, durant 177 ans, elle a rendu de bons et loyaux services dans une région où la production laitière représente le revenu principal d’une exploitation agricole. Mais, au fil du temps, les choses changent, le nombre de producteurs diminue même si la quantité de lait reste stable. L’alimentation du bétail voit arriver l’ensilage qui ne fait pas bon ménage avec la fabrication d’un fromage… La sélection génétique améliore considérablement la productivité laitière des bovins. Et, au bout de la chaîne, le consommateur est toujours plus exigeant avec la qualité du produit, ce qui implique une fabrication visant l’excellence pour chaque fromage. C’est ainsi qu’au début des années 2010, les responsables de la Société de laiterie de Vucherens-Ropraz envisagent la construction d’une nouvelle laiterie produisant du Gruyère AOP (Appellation d’origine protégée). Mais, construire une nouvelle laiterie ça coûte cher, très cher! Et il faut aussi une quantité minimum de fromages pour assurer la rentabilité d’un tel investissement. Après diverses tractations la Société de laiterie de Vulliens, le village voisin, accepte de rejoindre le projet permettant d’arriver à 2,81 millions de litres représentant 245,5 tonnes de Gruyère AOP commercialisées par Fromco SA à Moudon. Ainsi est née la nouvelle Société de laiterie d’Ussières en 2016 avec 11 exploitations. En 2017, le chantier de la nouvelle fromagerie débute et la mise en service a lieu le 4 décembre 2018 Cette construction a été chapeautée par l’entreprise Hostettler & Co. Le bâtiment comprend trois niveaux avec au sous-sol toutes les conduites et les dispositifs bruyants comme les pompes et compresseurs et également l’arrivée du gaz qui équipe tout l’édifice. Au rez, tout l’équipement moderne pour la réception du lait et la fabrication du Gruyère AOP, la cave à fromages et divers locaux techniques. Dans les combles, des locaux seront utilisés pour des réunions ou comme dépôts. Et tout ça pour la bagatelle de 4,76 millions de francs, quand même! En visitant les installations de haute qualité, on se rend compte du souci apporté à chaque détail pour que les deux cuves de 5600 litres chacune avec un système de sous-filtrage pour la fabrication du Gruyère AOP et une cuve de 2200 litres pour des spécialités, soient au top du top sur le plan technique, pratique et hygiénique. Avec un million de francs de fonds propres, une subvention de Fr. 560’000.- par les améliorations foncières, un prêt de 1,6 million du Fonds d’investissement agricole, un prêt de Fr. 500’000.- de la Communauté régionale de la Broye et une hypothèque de 1,1 million de francs, la boucle est bouclée et la laiterie peut vivre pour un bout de temps…!

L’inauguration

En ce 28 juin, la Société de laiterie d’Ussières avait réuni des invités provenant de toute la filière du lait et du fromage en partant des producteurs jusqu’au consommateur, les autorités communales et cantonales et toutes les personnes intéressées à découvrir cette nouvelle laiterie avec une visite guidée agrémentée d’un apéritif. Le laitier, Christophe Streit, s’est fait un plaisir de montrer le fonctionnement des diverses installations depuis l’arrivée du camion qui récolte le lait dans les exploitations jusqu’à la cave à fromage. Lors de la partie officielle qui s’est déroulée à la grande salle de Ropraz, le président de la Société de laiterie d’Ussières, Roger Rod, a relaté tout le «parcours du combattant» parsemé d’embûches et de longues discussions pour arriver à cette belle journée d’inauguration. Pour l’Interprofession du Gruyère qui représente les intérêts de la filière du Gruyère AOP et s’organise pour la gestion de la qualité, la promotion et la défense du Gruyère AOP en Suisse et à l’étranger, son président, Oswald Kessler, rappelle à l’assemblée toute la rigueur nécessaire pour rester concurrentiel avec le «roi des fromages» sur le plan suisse et mondial. Il faut et faudra toujours de la qualité et encore de la qualité et une visibilité de tous les instants dans les marchés, les manifestations sportives ou autres et les médias! C’est en suivant scrupuleusement cette voie que le producteur de lait se verra gratifié d’un prix supérieur à celui du marché du lait industriel. Le syndic de Ropraz, Daniel Henry, s’est réjoui de l’implantation de cette fromagerie complétée par un magasin dans la zone industrielle d’Ussières et qu’elle vive encore longtemps (aussi pour 177 ans…?)

Le député Daniel Ruch de Corcelle-le-Jorat en compagnie de la mère d’un des membres du comité Lise Ramuz dans la cave d’affinage
Le fromager d’Ussières, Christophe Streit