Retours et détours

« A quoi sers-je ? » S. Lama « Dans quel état j’erre ? » I. Kamprad

Des questions existentielles que l’humanité se pose depuis l’apparition de sa conscience, et que nombre de philosophes ont tenté de percer. Ces questions ne se posent pourtant pas pour la presse locale, les réponses sont claires. La volonté de proximité est un choix, la nécessité de survivre un besoin qui dépasse largement le cadre d’un journal. Ce besoin touche autant une association culturelle ou sportive qu’une commune. La nécessité de faire connaître les prochaines manifestations, ou d’éclairer des décisions, porte en elle-même la réponse… « Quand on sait pas, on dit pas ! » prône notre bon sens et, dans le cas précis qui nous occupe cela pourrait se traduire en « Quand on sait pas, on va pas ! ». Communiquer sur un événement est vital pour son succès, pour la pérennité de l’association qui l’organise et, par voie de conséquence, pour la vie des habitants de la région… « Quand on sait pas, on y va pas ! » Partager une opinion, présenter clairement des positions contribuent à renforcer les liens. Le débat est nécessaire pour la richesse du « vivre ensemble » et la diversité d’opinion est un bienfait pour la démocratie, et parfois cela se solde par un dramatique « Quand on sait pas, on vote pas ! »  La presse locale est cet outil qui permet à tous de faire connaître les diverses facettes d’une région. Toutes les informations de la semaine sur la table, embrassées d’un seul regard… sans besoin de moteur de recherche ni de notifications. Les Google de votre hebdomadaire travaillent pour vous! Ce sont ces correspondants qui, inlassablement traquent l’info. Cette semaine, ils ont été partout, et vous présentent des retours… et des détours.