Retour aux sources

Willy Cottier | Autant par la parole que par l’image, nous sommes transportés aux cimes. La profonde nostalgie de la pureté, l’admiration de la nature – là où elle est encore inviolée, sauvage mais pleine de vie, captée par le passionné qui met tout son savoir, son amour, son désir de transmettre, sa technique aussi – nous procure émerveillement et émotion.
Du vol majestueux de l’aigle royal ou du gypaète barbu au bouquetin, des faons au sanglier, du martin-pêcheur à la sittelle, jamais on verra fuir un animal par peur de l’homme qui sait être patient, calme, en bref presque un ami… s’il sait, doit et désire respecter ce monde sauvage et pourtant si proche de nous! Ouvrons nos yeux, nos oreilles et surtout notre cœur à cette création qui nous rend humbles et reconnaissants.
C’est le film splendide présenté par le bien connu et admiré Samuel Monachon, qui sait nous faire voir les merveilles que nous ne savons pas toujours à notre portée aussi!
Bernard Bolay, pasteur, qui sait parfaitement adapter son spirituel propos au sujet du jour, nous avait, en préambule «mis au courant» par l’évocation poétique de la féerie de l’eau.
Merci à tous et à toutes les responsables.

Prochaine rencontre:
jeudi 16 avril, 11 heures – Repas. S’inscrire s.v.p.