Repas de soutien du FC Puidoux-Chexbres

Une belle soirée qui s’est terminée… très tard, le 3 mai dernier

De gauche à droite, Francis Gabriel, Erich Burgener, Jean-Jacques Chappuis et Philippe Leuba

Jean-Pierre Lambelet. |. C’est le fringant Francis Gabriel, inamovible animateur de son FCPC, qui a salué les 193 invités qui garnissaient entièrement la grande salle du Cœur d’Or à Chexbres. L’humeur était joyeuse, après l’apéritif avec le vin de la commune, et surtout le plaisir de se revoir, de retrouver des amis et amies perdus de vue depuis quelque temps. Salut, ça va ? Tu rajeunis ! Tu joues encore ? Tu te souviens à la une ? Et aux vétés… ! T’es venu seul ? Et ta femme, toujours aussi jolie ? T’as revu machin, notre entraîneur qui se prenait pour Zidane ? et j’en passe… !Il a fallu le buffet des entrées d’un excellent menu servi par le restaurant le Lion d’Or à Chexbres pour calmer un peu les décibels de bonheur et d’amitié qui emplissaient la salle. Mais, c’était sans compter sans la verve habituelle de Francis Gabriel qui ne voulait pas passer sa soirée sans remercier trois gloires du club ou proches du club. En premier, un ancien habitant de Chexbres, gardien de but au Lausanne Sport et en équipe de Suisse, le toujours jeune et sympathique Erich Burgener! Et aussi Jean-Jacques Chappuis dit Fangio, le premier président du club en 1961 et notre conseiller d’Etat Philippe Leuba, ancien arbitre du club qui a officié jusqu’au plus haut niveau international. Après le caquelon vigneron, c’était au tour du président Julien Busset de dire sa satisfaction d’avoir un repas de soutien en haut du classement des fréquentations quand une bonne partie des équipes de son club sont en bas du classement dans leur catégorie, à part les seniors! C’est la preuve que le club est bien vivant et qu’il peut d’ores et déjà préparer le repas de soutien 2020! La traditionnelle tombola avec une cinquantaine de prix a fait son lot habituel de malheureux tout heureux de voir des copains gagner! Bref, une belle soirée qui s’est terminée… très tard!