Rage dedans ?

Rage  dedans ?  |  On pourrait interpréter ainsi « Intel inside », ce fameux symbole qui figure sur certains ordinateurs et qui certifie qu’il y a une intelligence à l’intérieur, mais en ce moment, il n’y a qu’une rage rentrée qui couve…

Le scrutin se rapprochant, les prises de position se clarifient et se figent de plus en plus. C’est un phénomène récurrent de constater que plus la date fatidique approche et moins le dialogue existe. Paradoxalement, c’est aussi à ce moment qu’ont lieu les plus gros débats ; d’un donjon à l’autre, on tire à boulets rouges et même les coups en-dessous de la ceinture ne gênent plus personne. Le débat ouvert n’a de terme ouvert que parce qu’il est suivi par le plus grand nombre. Le fond, lui, n’est plus discutable.

Chaque partie campe sur ses positions, avec la certitude de posséder la vérité vraie. Et si une partie se risque à une démonstration argumentée du pourquoi-du-comment, c’est la rage qui monte aux yeux de la partie adverse. A cet instant, convaincre n’est plus une option, pas même une possibilité, les avis se sont déjà forgés.

La conviction possède cette caractéristique qu’elle est intime et que les combats de coqs ne la frôlent que de très loin. Elle ne se forge que dans le calme, la réflexion et la discussion ouverte, et tout ce brassage d’air ne mène hélas qu’à un vote émotionnel dont on connaît les issues…

L’intelligence intérieure plutôt que la rage dedans… pour une fois qu’un slogan marketing pouvait faire sens, il valait la peine d’être cité.

Votre hebdomadaire n’en démord pas et ne donnera pas de consigne de vote… mais il vous laisse le choix du dentiste.