Qui ose prétendre ?…

On pourrait presque se le demander!

Pierre Scheidegger, Panathlon-Club Lausanne  |  Et pourtant… Les nombreuses cultures sportives qui œuvrent à nos identités régionales, notre district, nous démontrent cette nécessité avouée du dialogue! Dialogue qui, dans ce monde de plus en plus axé sur le profit et… l’égoïsme, nous éloigne, malheureusement presque sans retour à ce sentiment d’appartenance à une communauté, soit la base des réseaux de nos relations. Il est vrai que nous avons les sociétés que nous nous imposons. Heureusement, il reste encore quelques îlots cultivant la camaraderie permettant de garder quelques espoirs… mais jusqu’à quand?

Ils sont jeunes et aiment le sport de leur choix

Une vraie pépinière de champions, qui chaque semaine couvre bien des pages de votre Journal « Le Courrier Lavaux-Oron-Jorat »! Cette belle jeunesse sportive de notre district ne se pose pas mille questions. Elle ne va pas se demander: qui suis-je, ou se faire croire qu’elle est unique par ses premiers succès sportifs! Sports olympiques ou régionaux, quelle que discipline que ce soit, ces jeunes sportifs et sportives savent qu’ils ne sont pas uniques mais semblables à des cohortes de toutes nations et de chaque sport. En plus de leur plaisir, de leurs résultats, observez cette reconnaissance par leur sourire à chacune de leur victoire. 

C’est une chance!… 

Alors sachons le reconnaître en les confortant à cet apprentissage de leur jeune existence en lien à leur pratique sportive. Une chance qui doit se cultiver dans chaque club, chaque sport, et par chaque entraîneur, d’autant plus en regard… aux nombreuses spécificités sportives, ce qui n’est pas des plus évident. Cette jeunesse, figure de proue de nos sociétés futures, doit garder cette vision d’un équilibre dynamique et continuer à maintenir, puis affirmer leur identité propre et unique, respectant par là les nombreuses cultures et l’harmonie de nos régions. Ceci n’est pas un rêve… mais bien une réalité!