Quand la nuit d’Halloween devient la Nuit du vin cuit

Gil. Colliard | Bien avant l’aube, vendredi matin 31 octobre, Francis Zbinden et Christophe Stauffer s’affaireront autour des trois chaudrons dans lesquels patiemment, pendant vingt-quatre heures, 800 litres de jus de poires deviendront «vin cuit». Ils débuteront ainsi la longue veille qui permettra de proposer aux amateurs ce nectar automnal lors du dernier Marché des produits du terroir 2014, qui se déroulera samedi 1er novembre de 9h à 13h au Battoir de Palézieux.

Vendredi 31 octobre dès 4h du matin jusqu’à samedi 1er novembre 13h
Pour sa 4e édition de la Nuit du vin cuit, les amis du jumelage Vers-Pont-du-Gard – Palézieux ont à nouveau organisé un sympathique programme de festivités qui débuteront vendredi dès 4h du matin avec l’ouverture de la buvette extérieure, où vin chaud, thé, café, et autres boissons seront disponibles. A partir de 19h, ouverture du Battoir, chauffé pour l’occasion, avec possibilité de commander la raclette ou, en primeur cette année, les frites/nuggets. Jean-Claude Serex assurera l’animation musicale avec un intermède karaoké. Le bar extérieur restera ouvert et, pour les plus frileux, un bar intérieur est prévu.
Samedi, aux aurores, lorsque le test aura été déclaré concluant par les spécialistes, le vin cuit sera mis en pots de 0,5 litre et prêt à être vendu au prix de Fr. 11.–, dès l’ouverture du Marché des produits du terroir à 9h. Un nouveau chaudron rempli d’une succulente soupe à la courge maison prendra alors place sur l’un des feux, pour mijoter et être servie à midi. Le dernier acte de cette nuit originale sera le tirage au sort de la tombola dont les billets auront été vendus tout au long de ces heures de veillée. Le 1er prix sera un jambon, et deux paniers garnis de produits de la boucherie Sonney d’Oron-la-Ville seront les 2e et 3e lots.

Un succès toujours grandissant pour cette coutume remise au goût du jour
C’est une équipe motivée par le succès qui rallume les feux. «Le téléphone n’arrête pas de crépiter, et nous avons déjà la valeur d’un chaudron de réservé avant même de commencer!» se réjouit Francis Zbinden. Les sponsors approchés ont répondu favorablement avec générosité, ils méritent de chaleureux remerciements et sont cordialement invités à prendre le verre de l’amitié vendredi soir dès 19h. Des remerciements sont également adressés à tous les membres du jumelage qui ont apporté leur collaboration à la préparation de cette fête.

Vente du vin cuit au Marché des produits du terroir
Samedi dès 9h, le vin cuit cuvée 2014 pourra être dégusté avant l’achat. Mais il ne faudra pas trop tarder car l’an dernier en moins d’une heure trente, tout le stock avait été vendu. Avis aux amateurs de ce sirop concentré de fruits qui a longtemps servi de succédané au sucre, produit autrefois luxueux! Un arrêt au Marché du terroir sera également l’occasion de retrouver toutes les bonnes choses et le savoir-faire des artisans régionaux. Le chœur mixte Crescendo se produira et Jean-Claude Serex sera toujours là pour animer musicalement la manifestation. On y trouvera de quoi se restaurer, se réchauffer et surtout passer encore un bon moment ensemble.
Au Battoir de Palézieux, point de courges grimaçantes pour cette nuit du 31 octobre, mais des feux sur lesquels trois chaudrons bouillonneront au rythme des pièces de cent sous et une belle ambiance conviviale. N’hésitez pas à venir y passer quelques instants. D’ici ou d’ailleurs, vous êtes attendus!