Puidoux – Plus d’un siècle de vie, ça s’est fêté et plutôt bien !

110 ans de la Chorale de Puidoux Concert exceptionnel de Café-Café et rencontres musicales à la salle Forestay

Jean-Pierre Lambelet  |  La Chorale de Puidoux a mis les petits plats dans les grands en commençant le vendredi 4 mai par un concert exceptionnel avec le chœur «les 100 voix de Café-Café» dirigé par Pierre Huwiler. Salle Forestay sur son 31, assistance nombreuse, public chaleureux rapidement conquis par la qualité des interprétations, chanteuses et chanteurs heureux de présenter des chorégraphies soulignant parfaitement les textes et la musique des diverses pièces qui ont ravi tous les mélomanes présents. Top du top…! Et puis, vint le samedi 5 mai à marquer d’une pierre blanche dans l’histoire des 14 sociétés chorales qui se sont retrouvées à Puidoux pour une première rencontre musicale commune en lieu et place des girons habituels. Ainsi, dès 14h, les gens de Palézieux, de Rivaz-Saint-Saphorin, Pully, Corseaux, Saint-Légier, Peney-le-Jorat, Forel-Lavaux, Carrouge, Les Diablerets, Savigny, Le Mont, Chernex-Montreux et bien sûr Puidoux ont ravi les oreilles attentives des autres chœurs qui attendaient leur tour et celles du public. Avec un final regroupant dans un premier temps un chœur d’hommes de 130 belles voix viriles, puis un chœur mixte avec 370 interprètes et en apothéose un chœur d’ensemble de 480 chanteuses et chanteurs sur l’Hallelujah de Leonard Cohen harmonisé par Pierre Huwiler, un grand moment emmené par la baguette de Daniel Richard, le directeur de la Chorale de Puidoux. Magique…! Daniel Richard pourra garder en lui, et en souvenir, cet instant final, car il clôture ainsi d’une magnifique manière ses 10 années de direction au sein de la Chorale de Puidoux. Il s’arrête aujourd’hui pour souffler un peu, mais jusqu’à quand, se demande son épouse…? A l’heure des allocutions, Jacques Chevalley, le sémillant major de cérémonie, a tendu le micro à Jean-Paul Favre, un président d’organisation heureux car tout lui a souri, la météo, les chanteuses et les chanteurs, le public, la restauration, les bénévoles, les sponsors. Avec un clin d’œil particulier à Emilie Gavin et José Pahud qui ont assuré la transition entre les sociétés avec beaucoup d’humour sur des textes de Jean-Michel Gavin. Et aussi un autre clin d’œil à Alex Cellier, l’homme-orchestre qui a animé la soirée officielle. Bref, la totale! René Gilliéron, syndic de Puidoux, Geneviève Butticaz, pasteure, et Daniel Flotron, préfet du district de Lavaux, ont couronné de manière imagée, enthousiaste et poétique le bon déroulement de cette belle journée. Bravo la Chorale de Puidoux! Un bis quand vous voulez…!

Jean-Paul Favre, président du comité d’organisation et Marianne Pilet, présidente de la Chorale de Puidoux heureux de cette commémoration du 110e anniversaire !