Puidoux – Les bons comptes font les bons amis !

Conseil communal du 27 juin

Jean-Pierre Lambelet  |  C’est vrai, les bons comptes font les bons amis, dit-on, mais encore faut-il les faire…! En ce beau soir d’été la séance était consacrée aux comptes communaux et aux rapports sur la gestion communale. Sylvain Blanc, président de la commission de gestion, et les rapporteurs des différentes commissions ont d’abord fait le bilan de toutes les activités présentées lors de la visite des 7 dicastères communaux. Ces rapports démontrent toute la somme de travail accomplie par les édiles durant une année qui a vu la mise en activité du collège du Verney et de la salle de sport Forestay, ainsi que le démarrage de la centrale de chauffage à distance. Puis, c’est René Gilliéron, syndic, de rapporter sur la gestion communale. Ces deux rapports sont acceptés à l’unanimité sans modification.

Mieux que le budget…

Les comptes 2017 sont présentés par chaque municipal responsable avec les commentaires nécessaires sur les différences notables par rapport au budget. Au final, avec Fr. 14’450’453,89 de revenus contre Fr. 14’246’599,14 de charges, le bilan dégage un bénéfice de Fr. 203’854,75. C’est donc bien mieux que le budget qui prévoyait un déficit de Fr. 474’500.- surtout grâce à une rentrée d’impôt de Fr. 643’000.- plus élevée qu’en 2016 et une gestion rigoureuse des charges, malgré toutes les inconnues liées à la mise en activité de la salle Forestay et des travaux annexes. Après avoir écouté les différents rapporteurs des commissions ad hoc les comptes 2017 sont acceptés à l’unanimité. Stéphane Chappuis est reconduit pour une année à la présidence du Conseil. Josiane Conne sera vice-présidente. En début de séance, Nicolas Cloux a été assermenté en remplacement de Giani Famiglietti partant à l’étranger. Le bureau du Conseil est renouvelé ainsi que la commission de gestion qui enregistre la démission de son président
Sylvain Blanc.

La Poste inflexible… et têtue

Le syndic René Gilliéron informe le Conseil sur tous les efforts déployés en vain par la Municipalité pour tenter de sauver le bureau de poste de Puidoux, même en intervenant directement auprès de la conseillère fédérale Doris Leuthard et de députés au Conseil national. Mais La Poste est restée inflexible et têtue sur sa décision de fermeture et dès le 10 septembre 2018, la population découvrira comment fonctionne une machine postale installée à l’entrée de sa nouvelle filiale en partenariat avec le magasin Migros Partenaire à Puidoux. Le municipal Jean-Rémy Chevalley donne des détails sur le nouveau système informatique permettant aux pompiers d’être plus efficaces et rapidement sur les lieux d’un sinistre. Des conseillers délégués dans diverses associations intercommunales rapportent les éléments importants concernant la commune de Puidoux. Puis, l’heure de se désaltérer est la bienvenue avec une longue soirée peuplée de chiffres et de rapports.