Puidoux – Les 90 ans de Marthe Chevalley

Avec elle, les «mauvaises herbes» n’ont aucune chance de survie!

Jean-Pierre Lambelet  |  Route de Longchamp 6 à Puidoux, 10h30 le 10 juillet 2018. Ce jour-là, il y a plus de voitures que d’habitude autour de la maison de la famille Chevalley. Il fait grand beau, il fait chaud, que peut-il bien se passer là…? On remarque la voiture du syndic, celle du pasteur, du président du Fil d’Argent et même celle d’un correspondant de presse… Mais, c’est que Marthe Chevalley fête en ce jour son 90e anniversaire! Donc, même Jean Rosset s’était mis sur son 31 pour illuminer de ses plus beaux rayons le doux visage de Mme Chevalley. Le syndic, René Gilliéron, a remonté le temps depuis sa naissance au Mont-Pèlerin à la ferme familiale Sur le Crêt en faisant la joie de Valentine et Lucien Mouron les heureux parents qui voyaient naître leur quatrième enfant. A noter un fait assez rare, cette ferme ne disposait pas d’eau dans le bâtiment. Il fallait donc chaque jour aller la chercher à environ 200m pour alimenter le bétail et les habitants. Et les enfants devaient naturellement apporter leur contribution à cette besogne vitale. Puis, c’est l’école et un apprentissage de couturière à Vevey chez les demoiselles Gruter. Ce métier lui a permis par la suite d’aller confectionner des habits directement chez les clients de la région. C’est peut-être ainsi qu’elle a croisé les beaux yeux de Francis Chevalley de Longchamp qui l’a conduite jusqu’à la charmante Chapelle de Paully le 27 août 1949 pour lui passer la bague au doigt… La voilà partie pour Puidoux où se déroulera toute sa vie. Pleine de discrétion, de gentillesse, d’humilité et d’amour pour son mari et ses deux enfants Jean-René arrivé en 1950 et Martine en 1956. Aujourd’hui, son Francis est parti tout là-haut, mais elle est bien entourée avec 4 petits-enfants et 7 arrière-petits-enfants. Le syndic lui remet les cadeaux offerts par la commune dont un exemplaire de la Gazette de Lausanne du 10 juillet 1928, la date de sa naissance…! Le pasteur Eric Bornand reprend une parole de l’apôtre Paul traitant de la vieillesse et de la manière d’appréhender cette partie de la vie où la mobilité se réduit petit à petit. Daniel Chaubert, le président du Fil d’Argent est content de venir chez Marthe Chevalley pour lui rendre la politesse et apporter un présent à celle qui vient régulièrement aux réunions qu’il préside…! Et la vie continue de s’écouler paisiblement au rythme de sa passion, le jardinage. Avec elle, les «mauvaises herbes» n’ont aucune chance de survie! Merci Marthe Chevalley pour votre sourire et votre simplicité. Gardez-les encore longtemps!

Photo de famille, de g. à d. : Cédric Chevalley, petit-fils; Danièle Chevalley, épouse de Cédric ; Pierre-André Chevalley, beau-fils ; Martine Chevalley, sa fille ; Jean-René Chevalley, son fils. Au centre avec le journal sur les genoux Marthe Chevalley. En bas de g. à d.: Yohan, Aurélien et Anthony Chevalley, ses arrière-petits-enfants