Puidoux – Les 40 ans du Ski-Club

Jeudi 13 décembre 1979 – Puidoux-Village  /  Vendredi 13 décembre 2019 – Buvette du Mont-Chesau

Entre ces deux dates, pile poil 40 années remplies de souvenirs et d’anecdotes.

Avec les cinq présidents, de gauche à droite, Jean-François Chevalley, Cédric Ganty, Claude-Alain Pache, Toni Böhi et Yann Gilliéron

Jean-Pierre Lambelet | En 1979, sous l’impulsion de Toni Böhi, une invitation distribuée à tous les ménages de Puidoux (en oubliant ceux de Cremières et du Dézaley…) a rassemblé au village une cinquantaine de mordus de ski avec pour objectif de créer un Ski-Club. L’enthousiasme était là et c’est finalement 90 inscriptions, dont 33 enfants, qui ont permis de lancer le nouveau Ski-Club de Puidoux sur les pistes hivernales. Comme l’ambiance était tout feu tout flamme, il fut normal d’arroser le nouveau-né avec quelques verres de chasselas la «Braise d’enfer»! Et comme toute bonne société en terre vaudoise, il nous fallait un président: Toni Böhi, et quatre membres pour composer un comité complété par Jacqueline Aubert, Claude Bally, Pierre-André Chevalley et Marcel Favre. Et il ne fallait pas oublier les statuts élaborés par Ronald Lambelet et Pierre Aviolat. Donc, on a un club, un comité, des statuts, on peut y aller ! Et c’est déjà le 20 janvier 1980 que la première sortie est programmée à Villars avec la possibilité de faire du ski de piste et/ou du ski de fond. Il y en a eu, par la suite, des sorties dans presque toutes les stations vaudoises, valaisannes, fribourgeoises et bernoises à onduler entre les piquets de slalom ou à faire une marche en été. Sans parler du ski-bar où le starter n’avait aucune peine à donner le départ d’une compétition qui pouvait durer assez longtemps…! Durant ces 40 ans, cinq présidents se sont succédé à la tête du Ski-Club Puidoux. D’abord Toni Böhi, de 1979 à 1989, puis Claude-Alain Pache, entre 1989 et 1994, puis Cédric Ganty, de 1994 à 2000, puis Jean-François Chevalley, entre 2000 et 2012, suivi par Yann Gilliéron, de 2012 à aujourd’hui. Yann Gilliéron était très fier d’avoir autour de lui en Chesau une bonne septantaine de personnes dont plusieurs étaient présentes à l’assemblée constitutive de 1979. Ça lui a fait chaud au cœur de passer la parole au premier président Toni Böhi qui a relaté brièvement les points forts des premières années de vie d’un club qui voulait grandir tout en restant familial. Comme il donnait des cours de sport le samedi matin aux écoliers, car en 1979 les écoles avaient encore lieu le samedi matin…, plusieurs fois il a organisé une journée sportive sur les pistes du Grand-Saint-Bernard et c’est là que l’idée lui est venue de créer un ski-club. Le premier concours interne a eu lieu à Morgins avec un slalom géant au piquetage assez particulier, car sur une porte il fallait pratiquement remonter la pente! Le nouveau Ski-Club était plein d’idées pour animer la vie de la société et de la commune et il avait même le projet d’installer un ski-lift au mont Chesau. Projet qui dut être abandonner faute de moyens financiers, comme aussi l’arrivée d’une étape du Tour de Romandie. Les championnats romands populaires, les OJ, les participations au tournoi de football à 6 à Puidoux, en plus des sorties hivernales habituelles ont bien rempli la vie des membres avec aussi l’organisation des mercredis après-midi pour les écoliers qui sont pris en charge et accompagnés par des moniteurs provenant du ski-club de Puidoux et ceci depuis 35 années déjà. Mais, il n’y a pas que le ski dans la vie avec des compétitions de slalom et de fond, il faut aussi se bouger durant l’été et c’est ainsi qu’est né le cross des Z’Amoureux qui est aujourd’hui la manifestation phare de la société depuis 2015 au mois de septembre. Pour rejoindre cette sympathique société, il vaut d’abord la peine de jeter un coup d’œil sur son excellent site internet où il est possible de s’inscrire à l’adresse suivante: scpuidoux@gmail.com. Et si vous allez aux Diablerets pendant les Jeux olympiques de la Jeunesse, vous y rencontrerez sûrement des membres du Ski-Club de Puidoux qui sont bénévoles lors de cette importante manifestation. Allez, la piste vers le 50ème anniversaire est déjà piquetée, il n’y a plus qu’à foncer!