Puidoux – Cap gagnant malgré une situation économique difficile

Assemblée générale de la Banque Raiffeisen de Lavaux du 2 mai

Jean-Pierre Lambelet  |  La nouvelle salle de sport Forestay à Puidoux était juste assez grande pour accueillir les 571 sociétaires de la Banque Raiffeisen de Lavaux pour son assemblée générale du 2 mai. Le président du Conseil d’administration, Georges Prost, s’est félicité de la bonne santé de la banque qui a su garder un cap gagnant malgré une situation économique difficile sur le plan des intérêts et des investissements à contrôler avec une grande diligence. La Banque Raiffeisen de Lavaux répond à toutes les conditions imposées par la FINMA (Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers) qui sont de plus en plus drastiques. Si des légers frissonnements commencent à chatouiller les taux d’intérêts aux Etats-Unis et que l’euro est pratiquement revenu au niveau qui était le sien avant que la Banque nationale le dévalue, il n’y a pas de grande révolution actuellement sur le marché monétaire. Les fonds propres de la banque sont sains et permettent d’envisager l’avenir avec optimisme. En parlant d’avenir, il souligne le bon déroulement de tous les événements qui ont accompagné la fusion des banques Raiffeisen de Lavaux avec une finalisation qui interviendra au travers de la rénovation des bureaux à Puidoux et la création d’un espace client atteignable 24h sur 24 pour des retraits, des dépôts et un accès à un safe (coffre-fort). Ce qui implique la fermeture du local actuel pour les safes à Lutry.

Merci beaucoup Pascal Zermatten !

Pascal Zermatten, ancien directeur

C’est avec émotion qu’il transmet le micro à Pascal Zermatten qui va présenter le bilan de la banque pour la dernière fois, car il a droit à une retraite bien méritée… Si le nombre de sociétaires est stable à 6640, il peut partir l’esprit serein avec un total du bilan en hausse de 5,1% pour un bénéfice de l’exercice également en hausse de 2%. Il est chaleureusement acclamé par l’assemblée qui sait tout ce qu’elle doit à cet homme simple et droit, charmant et toujours prêt à écouter son prochain et trouver la solution qui convienne. Merci beaucoup Pascal Zermatten! Son successeur, Lionel Delessert, en place depuis le 1er novembre 2017, reçoit en héritage une banque stable, bien structurée avec 30 collaborateurs motivés. Il se réjouit de poursuivre le développement de la banque et de garder le cap.D’ailleurs, la preuve en est apportée immédiatement avec la confirmation de conserver un taux de 4% sur le rendement des parts sociales, alors que la moyenne helvétique oscille entre 1.75 et 2.5%. Aux diverses questions posées par l’assemblée, il en est une qui a retenu plus particulièrement l’attention sur la concentration de l’administration à Puidoux ce qui aura pour effet des modifications sur les bureaux des cinq agences locales. Au final, les dirigeants de la Banque Raiffeisen de Lavaux ont offert un beau cadeau à Pascal Zermatten pour le remercier de son magnifique travail. Sans oublier des fleurs pour Madame Marie Zermatten!

Georges Prost, président du Conseil d’administration

Lionel Delessert, nouveau directeur