Puidoux – Budgets actuels tenus avec la qualité attendue

Assemblée de l’Association scolaire centre Lavaux (ASCL)

A gauche le CODIR et à droite de bureau de l’ASCL

Jean-Pierre Lambelet  |  En ce mercredi 16 mai, c’est à 20h précises que le président Raoul Baehler ouvre la séance des délégués des cinq communes membres de l’ASCL (Bourg-en-Lavaux – Chexbres – Puidoux – Rivaz et Saint-Saphorin) en présence de Michel Bovard, directeur. Dans le préavis concernant le rapport de gestion 2017, Jean-François Rolaz, président du comité de direction, souligne que pour un premier rapport de gestion il est important de situer dans quel contexte l’association a évolué depuis sa récente création. Il est à noter qu’avec la naissance de l’entité politique, ASCL correspond la naissance de l’entité scolaire EPSCL (Etablissement primaire et secondaire centre Lavaux). C’est donc un double challenge que les cinq communes et les deux établissements précédents ont dû relever. Les commissions et les membres de ces commissions trouvent peu à peu leurs marques et commencent à entrer tranquillement dans une routine de fonctionnement qui permet de résoudre divers problèmes de construction et de garantie, l’élaboration de divers règlements, l’ajustement des transports scolaires, l’organisation de la cantine, de la piscine et divers entretiens extérieurs et petites choses tendant vers un fonctionnement harmonieux. Au terme de l’année scolaire 2017-2018, une meilleure vision financière et organisationnelle de l’établissement permettra de corriger et affiner les budgets et la manière de travailler. Tout en soulignant que les budgets actuels ont été tenus avec la qualité attendue, voire dépassée. Ce préavis est accepté à l’unanimité.

Dans le préavis concernant les comptes 2017, le comité de direction (CODIR), il est précisé que cet exercice comptable est encore à cheval sur l’ancienne situation avec les installations provisoires jusqu’en juillet 2017 et avec le nouveau collège dès août 2017. Il est donc difficile de comparer avec les comptes 2016. Tous les élèves secondaires de Bourg-en-Lavaux ont désormais rejoint le nouveau site de Puidoux qui, malgré quelques défauts de jeunesse, fonctionne à l’entière satisfaction de tous les occupants. Ce n’est que dès l’exercice 2018 que les comptes pourront être établis pour l’ensemble de l’année. Pour un total de recettes de Fr. 1’377’510,23 contre un total de charges de Fr. 6’762’996,29 il y a un total de charges nettes à répartir de Fr. 5’385’486.06 de la manière suivante:

• Bourg-en-Lavaux Fr. 2’041’277.06

• Chexbres Fr. 1’145’652.13

• Puidoux Fr. 1’820’927.23

• Rivaz Fr. 185’383.57

• Saint-Saphorin Fr. 192’246.08

La commission de gestion par la voix de son président Philippe Dal Col propose deux amendements à ces comptes 2017.Le premier concerne un compte de frais de transport des élèves de Bourg-en-Lavaux qui pourraient être ventilé différemment. Cet amendement est accepté par l’assemblée. Le second concerne le mode d’amortissement du mobilier et il est refusé. Au final, les comptes 2017 sont acceptés à l’unanimité avec la modification relative à l’amendement pour les frais de transport ce qui aura pour effet de modifier dans une petite proportion les chiffres de répartition précités. Le coût moyen de l’élève ASCL s’élève à Fr. 4506.– Jean-François Rolaz informe l’assemblée que :

• l’acoustique du réfectoire a été notablement améliorée et les travaux pris en charge par l’entreprise qui a construit le plafond

• 30 stores ont été remplacés aussi au frais de l’entreprise qui les a installés

• une nouvelle place a été aménagée pour les vélos

• et divers petits travaux et équipements complémentaires ont été réalisés ici et là

A part ça, le fonctionnement global de ce nouveau collège est plus que satisfaisant.