Projet en Guinée Conakry

Permettre à un village de 2000 habitants d’avoir accès à l’eau potable

Georges Duruz, Rotary Club du Jorat  |  Tel est le projet qui nous a été soumis par Joy Eggimann, de Mézières, âgée de 21 ans et étudiante de deuxième année à l’Université de Lausanne dans la faculté HEC. Joy s’est rendue l’été dernier en Guinée pour une durée de trois semaines, avec un groupe d’une dizaine de Suisses romands, dans le cadre d’un programme d’entraide organisé par «Nouvelle Planète», société suisse fondée en 1986 et dont le siège est à Lausanne. Les participants ont été intégrés à la vie locale d’un village et ont participé à la réalisation d’un projet d’entraide ayant pour objectif de fournir l’accès à l’eau potable, avec l’aide et l’encadrement de professionnels. Chaque voyageur a financé ses frais de voyage en Afrique. En plus, les participants doivent contribuer au financement du projet. L’argent est récolté dans le cadre de stands d’informations dressés dans les manifestations et les marchés en Suisse romande, et par la vente dans ces marchés de produits fabriqués par les villageois africains bénéficiaires du projet. Le Rotary Club du Jorat est sensible à l’engagement de jeunes qui choisissent de sortir de leur zone de confort et qui consacrent quelques semaines pour vivre une expérience solidaire avec des gens pour qui l’absence d’électricité et la quête quotidienne de l’eau sont les principales préoccupations. Une contribution de 4000 francs a été versée pour soutenir ce projet.