Projet de fusion Essertes – Oron

Fusion Oron-Essertes: Première séance des groupes de travail

Jean-Pierre Lambelet. |. Dans le cadre d’une étude de fusion de communes, il est naturellement nécessaire de faire le tour de l’ensemble des prestations fournies par une administration communale et de voir où se situent les points déjà concordants et ceux qui ne le sont pas. Dans le cas du projet de fusion Essertes – Oron, il est recensé 13 postes de prestations à étudier, à savoir :

  1. Aménagement et urbanisme
  2. Conduite administrative
  3. Conduite politique
  4. Contrôle des habitants, information, accueil, réception
  5. Culture, sport et jeunesse
  6. Ecoles et petite enfance
  7. Espaces verts, voirie et routes, forêts et agriculture, rives
  8. Finances, ressources humaines et informatique
  9. Immeubles et domaines (patrimoine financier)
  10. Intendance des bâtiments (patrimoine administratif)
  11. Médico-social (santé, homes, affaires sociales)
  12. Sécurité (police, service du feu, protection civile)
  13. Services industriels (eau, électricité, téléréseau) et déchets

Or, chacun de ces 13 postes de prestations comporte un nombre important de fonctions à analyser les unes après les autres. Par exemple, pour le poste «Aménagement et urbanisme», il faudra aborder :
• Les transports publics
• L’aménagement du territoire avec les différents plans généraux et partiels d’affectation
• Les projets de construction avec le suivi administratif (préavis, mise à l’enquête, contrôle, etc.) 
• La police des constructions et la surveillance générale effectuée de tout ce qui se construit
• La promotion économique, touristique et de politique régionale
• Le Bureau technique et les ressources humaines

Et à l’intérieur de chacune de ces fonctions, il faudra trouver la réponse aux questions de base: pourquoi, où, quand, comment, combien et avec qui ? Et ceci pour chacun des 13 points précités. Le 6 mai, lors de la première réunion des groupes de travail sur le projet de fusion, il a été constaté un commun parallélisme dans la structure de l’organisation de chaque commune, ce qui est normal car une commune se doit de servir l’ensemble des services communautaires. Par contre, la taille des 2 communes provoque automatiquement une différenciation dans l’organisation des services, par exemple pour les services industriels, la voirie et les routes. Sous la direction d’un comité de pilotage composé des syndics et municipaux d’Essertes et d’Oron, il y a donc 5 groupes de travail constitués de membres des 2 municipalités et des conseils communaux respectifs.

Les groupes sont les suivants:
• Entretien et Services industriels
• Administration générale et Finances
• Education, santé, médico-social
• Territoire, constructions et bâtiments
• Sécurité, culture et sports

Les groupes peuvent faire appel à des répondants administratifs et techniques, comme le chef de la voirie, le boursier communal, le secrétaire communal, etc. Sous l’égide de la société Compas qui gère le calendrier et le support administratif au travers des procès-verbaux et de documents ad hoc, les groupes de travail se rencontrent régulièrement pour avancer vers un projet de convention de fusion en abordant tous les points précités permettant d’aboutir à une future harmonie organisationnelle.