Première pierre de la salle de sport VD6

Jean-Pierre Lambelet  |  S’il est vrai que la pose de la première pierre d’un futur bâtiment a lieu sur un terrain nu, il en fut un peu différemment pour celle concernant la salle de sport VD6, car on aurait presque pu improviser un match de volley sur la dalle déjà construite représentant trois aires de basketball, et on aurait même pu imaginer l’encouragement des spectateurs sur une partie des gradins déjà réalisés…

Jean-François Rolaz, en tant que municipal responsable des écoles et des sports, a salué les représentants de l’entreprise Implenia, de l’architecte, des ingénieurs, des communes voisines, du directeur des écoles et de la presse. René Gilliéron, syndic de Puidoux, a fait un bref historique de la naissance de ce bâtiment sur un ancien marécage asséché dans les années 40, puis en partie remblayé par les matériaux excavés pour la construction du tunnel autoroutier du Flonzaley. Cet édifice matérialise le plus gros investissement jamais réalisé par la commune à hauteur d’un peu plus de 16 millions de francs. Cette salle polyvalente pourra accueillir plus de 400 élèves du primaire et du secondaire des communes de Bourg-en-Lavaux, Chexbres, Puidoux, Rivaz et Saint-Saphorin.

En plus des besoins purement sportifs, ce centre comprendra: des locaux matériels, des vestiaires, 400 places de gradins fixes + 600 places de gradins mobiles un foyer / buvette / garde-robe permettant aux spectateurs de se sustenter lors de manifestations sportives ou extra-sportives / des abris PC avec 4 modules de 200 places / un parking de 150 places

L’architecte, Vincent Aubert, a imagé le challenge que la commune de Puidoux lui avait confié en disant que «pour atteindre les nuages, il faut viser les étoiles», et il avait trois mois pour dessiner la «rampe de lancement»…! Une utilisation judicieuse du terrain a permis de situer toute la partie sportive au niveau de la route menant au Signal, et l’accès à la partie publique directement à l’étage des gradins et du parking. Le représentant de l’entreprise Implenia a remercié la commune de Puidoux pour son adjudication du 4 juin 2015 et les travaux ont pu débuter en janvier 2016; ils furent interrompus jusqu’en mai durant la recherche de solution pour résorber l’ammonium qui était dans le sol, et finalement tout sera prêt en juin 2017 pour une mise en service très attendue. La première pierre s’est métamorphosée en une boîte contenant les plans du projet, divers procès-verbaux, des documents historiques sur la plaine du Verney, un CD sur la commune de Puidoux et même une clé USB remplie d’éléments actuels relatifs au chantier. Sans oublier, cela va de soi à Puidoux, deux bouteilles de Dézaley ! Et maintenant, un grand merci à tous les ouvriers et en route vers l’inauguration !