Pour courir au Manx GP Moto 2018 de l’île de Man

Gil. Colliard  |  Samedi 24 mars prochain, dès 11h, rendez-vous est donné à tous les passionnés et curieux de moto, à l’ancienne école de Prayroud, hameau à la sortie de Châtel-St-Denis, direction Semsales. Un apéritif de soutien à John Pilloud y est organisé, afin de récolter des fonds pour permettre au jeune pilote de réaliser son rêve, participer au Manx Grand Prix Moto, sur l’île de Man, en août prochain. Sous ses airs de sympathique jeune homme respirant le calme, John Pilloud cache un tempérament de feu et une profonde détermination. Participant aux courses de côtes moto depuis 2012, nous l’avions découvert au sein du Team Five. Roulant en individuel depuis 3 ans, il a signé des bons résultats dont une troisième place au championnat suisse de la montagne et en 2017 une quinzième place au championnat international sur route ainsi qu’une cinquième place lors de la course de côte Châtel-St-Denis – Les Paccots. Mécanicien sur la ligne ferroviaire des Rochers de Naye, il consacre ses vacances à sa passion. Pour valider sa participation au Manx GP, il faut avoir atteint de bons résultats lors de six courses sur circuits d’ici juin. En ayant déjà quatre arrivées valables à son actif, il prendra encore le départ de la course de Croix en Ternois au nord de la France début avril et d’Hengelo aux Pays-Bas, en mai avant d’attendre fébrilement le fameux sésame. L’île de Man est une dépendance autonome de la couronne britannique située, entre l’Angleterre et l’Irlande. Le mythique TT (Tourism Trophy) qui s’y courre chaque année, est pour le motard, ce que le passage de Cap Horn représente pour le marin. L’ultime étape de la course moto, le Graal. Le Manx Grand Prix, antichambre du TT, se déroule sur le même circuit, durant la dernière semaine d’août et permet aux vrais amateurs, sur 600 cm3, uniquement, de venir découvrir le circuit long de 60 km, comprenant 250 virages, à boucler en 24 minutes maximum. Offrant des sensations retrouvées nulle part ailleurs, la course traversant les villages exige un apprentissage méthodique du parcours afin de parer à l’omniprésence du danger et aussi une bonne dose d’incon-science pour résister à l’exigence du tracé. La moto est une passion exigeante au niveau budget, aussi l’apéritif de soutien du 24 mars permettra de récolter quelques fonds bienvenus pour financer inscriptions et déplacements. Boissons, saucisses, tranches, frites, soupe de chalet et macaronis à la crème seront proposés. On pourra admirer les motos du jeune coureur, la Kawazaki ZX10R 1000 et la Suzuki GSXR 600 qui participera au Manx GP. Il vous racontera volontiers sa passion. N’hésitez pas à venir apporter votre soutien à John Pilloud, qui tout en défendant nos couleurs voit s’approcher la réalisation de son rêve.