Passage de témoin à la pharmacie de Savigny

Santé… au propre au figuré !

Michel Dentan  |  Un soleil radieux avait accepté, tout comme de nombreux et fidèles clients, l’invitation de Jean-Pierre Gaugaz au verre de l’amitié qu’il avait organisé samedi dernier à l’occasion de son retrait d’une vie professionnelle bien remplie à la Pharmacie de Savigny. C’est en effet à fin mars qu’il transmettra la responsabilité de l’officine qu’il avait ouverte il y 36 ans à sa successeur, Gisela Saedi, pharmacienne. Elle le seconde depuis fort longtemps puisque c’est au mois d’octobre 1999 qu’elle a rejoint la dynamique équipe des collaboratrices et collaborateurs. C’est le 5 novembre 1982 que le jeune pharmacien genevois, qui avait choisi de «s’expatrier» en territoire vaudois et qui s’était vu extraordinairement bien accueilli par les autorités communales, s’était installé au numéro 4 de la route d’Oron à Savigny, dans le local de l’ancienne épicerie de Louise Chollet, dite «Tante Louise». Celle-ci lui avait proposé une vente de ses locaux en viager, mais comme l’a confessé Jean-Pierre Gaugaz lui-même « ne me demandez pas de conseils dans l’immobilier mais partez plutôt en courant, car lorsque l’on conclut un viager avec une personne qui décède à 101 ans…. ( !), adressez-vous de préférence à l’établissement bancaire situé en face de la pharmacie ». Après 17 ans, l’opportunité lui a été offerte de s’installer, en août 1999, dans le nouvel immeuble de la place du Forum 1, lui permettant ainsi de disposer de locaux pleinement adaptés à cette activité. Ces dernières années, afin d’assurer la pérennité de la pharmacie dans un marché extrêmement concurrentiel, Jean-Pierre Gaugaz a réfléchi à la solution de remettre son commerce au groupe GaleniCare (réseau Amavita), qui gère actuellement 450 pharmacies et qui fait partie de la holding Galenica. Et c’est ainsi qu’à dater du 1er avril prochain la pharmacie, dont Gisela Saedi sera la gérante et la pharmacienne responsable, va être totalement intégrée à ce groupe. Comme l’a relevé Jean-Pierre Gaugaz, quelques pratiques commerciales vont de ce fait nécessairement devoir évoluer, mais l’accueil et la qualité du service à la clientèle resteront les mêmes, tout comme l’équipe extrêmement compétente et stable de l’établissement que le futur retraité a profité de chaleureusement remercier lors de son message à l’assistance. Mais pour Jean-Pierre Gaugaz, retraite ne signifie pas cessation d’activité. Toujours dynamique et entreprenant, il envisage de se consacrer à des tâches liées à la formation dans des domaines qu’il connaît et maîtrise parfaitement, tout particulièrement la médecine anthroposophique, la spagyrie, l’homéopathie et la médecine naturelle. Notre journal lui adresse tous ses vœux pour cette nouvelle et intéressante orientation qui lui permettra de faire profiter de son savoir et de transmettre sa grande expérience au monde de la pharmacie. Infos: www.pharmacie-savigny.ch

Passage du micro… et des responsabilités à Gisela Saedi pour son nouveau challenge

 

 

Belle ambiance en musique sur la place du Forum