Paraguai Sapukai donne la «Misa Criolla»

Serge Fontannaz | Ce dimanche 1er mars à 17h, l’association L’Accroch’cœur et la paroisse de Saint-Saphorin ont le plaisir de vous inviter à un concert qui ne manquera pas de vous dépayser. Les épais murs du temple de Chexbres résonneront des douces caresses des harpes, guitares et chants paraguayens de l’ensemble Paraguai Sapukai.
Dans une formation de
5 musiciens-chanteurs, Paraguai Sapukai vous emmènera outre-Atlantique dans un récital qui débutera par la célèbre Misa Criolla du compositeur argentin Ariel Ramirez, et qui se poursuivra par une suite de chants traditionnels.

La Misa Criolla
En 1962, le Concile Vatican II autorise l’introduction de langues vernaculaires dans la célébration de l’eucharistie; l’occasion pour chaque croyant de chanter sa foi en Dieu dans sa langue maternelle.
En 1963, s’inspirant des brassages ethniques latino-européens, Ariel Ramirez compose la Misa Criolla (messe créole), une messe en langue espagnole, respectant les codes liturgiques de la messe catholique et s’inspirant des folklores et thèmes musicaux traditionnels sud-américains. Une œuvre qui tient une place importante dans la musique liturgique sud-américaine et qui dut, en son temps, bénéficier de l’appui du haut clergé afin d’éviter la mise à l’index.
Il en ressort une messe moins austère, plus proche des fidèles, mélangeant les codes liturgiques, les folklores et les influences ethniques sud-américaines. Une œuvre qu’Ariel Ramirez a voulue comme un hymne à la vie, à la dignité humaine, empreint de liberté et de respect.
Aussi, s’il vous vient à l’idée d’égayer votre dimanche de quelques rythmes ensoleillés, venez au temple de Chexbres, ce dimanche 1er mars à 17h.