Palézieux-Village

Soirée d’information à la population du jeudi 14 mars

Ana Cardinaux-Pires | Jeudi 14 mars, à 19h30, une trentaine de personnes se sont retrouvées au foyer de la salle polyvalente à Palézieux-Village où la municipalité de la commune d’Oron a présenté le projet de réfection du tronçon routier de Palézieux-Village. Etait présents les municipaux, Thierry-Vania Menétrey, Frédéric Isoz, Jean-Daniel Graz, secrétaire municipal et Daniel Sonnay municipal en charge des routes depuis 2012 Après l’introduction du sujet, la parole a été donnée à l’ingénieur M. Charbon qui a dévoilé en détail les grands changements dans la traversée de la localité.

En voici la liste non exhaustive

• Comme nouveauté, la création d’un mini-giratoire, nommé pastille, franchissable pour les grands véhicules, en face de l’auberge

• Des trottoirs d’une largeur (entre 1m80 et de 1mètre au niveau du contournement de la maison du boulanger) de part et d’autre de la route, dont un qui va jusqu’aux Battoirs

• Les collecteurs d’eau claire et conduites d’eau potable seront changés, ainsi que l’éclairage public au niveau de la chaussée

• Un chemin pavé qui passera derrière l’église pour l’accès à la gare et la suppression du mini-trottoir côté route

• La création d’un nouvel arrêt de bus dans la direction d’Oron. Quant aux deux parties des trottoirs, elles seront reliées par les CFF.

La parole aux présents

Ensuite la parole a été donnée aux habitants, des questions ont été posées relatives à la hauteur des trottoirs à l’accès des voitures aux garages privés et beaucoup se sont interrogés quant à la sécurité des piétons, d’autres ont proposé un concept comparé à Lausanne, ce à quoi Daniel Sonnay a répliqué énergiquement « non, nous ne sommes pas à Lausanne mais bien à Palézieux ». Le coût des travaux estimé à deux millions de francs est subventionné par l’état de 30 à 50% pour autant que les délais soient respectés. Le timing est prévu pour 2021 cela dépendra des contraintes administratives. Pour la petite anecdote, un citoyen a rappelé qu’en 1964 la commune avait envisagé une route de contournement lors de la réfection de la route cantonale entre Palézieux-Gare et Palézieux-Village.