Palézieux – Le cheval toujours à l’honneur

Concours hippique, 16 au 18 août le week-end dernier

Précision dans les airs

Thomas Cramatte |. Autrefois présent à chaque coin de rue, nous le retrouvions aussi bien aux champs que dans nos rues, utilisé à labourer ou comme moyen de transport, le cheval se retrouvait même au centre de nos divertissements. Et c’est justement de divertissement qu’il s’agit pour ce week-end de la mi-août à Palézieux-Village. Sous sa robe élégante, le cheval était à l’honneur du 16 au 18 août lors du concours hippique organisé par la Société des cavaliers d’Oron et DGM. Société datant de 1906, les cavaliers d’Oron et DGM se retrouvent comme chaque année pour célébrer leur passion: l’équitation. Au programme, saut, attelage, épreuve relais, chrono, tout y passe pour le grand bonheur des spectateurs. Avec une nouvelle épreuve au menu, ce week-end était fort en émotion. La météo étant du côté des organisateurs, rien ne pouvait arrêter les quelque 500 départs. Chrystel Maillefer, présidente de l’événement, a le sourire aux lèvres. Il faut dire qu’après 16 ans à la tête du concours, tout roule comme sur des roulettes sur ce terrain de Palézieux-Village. Faisant partie de la Coupe Verte, cette compétition offre du spectacle pour notre public nous confie-t-elle, surtout lorsqu’il s’agit d’épreuve relais dite «à l’américaine». Véritable épreuve attraction par équipe de deux, ce parcours est à réaliser dans un ordre bien précis. Si un cavalier a le malheur de commettre une faute, la cloche retentit et le deuxième cavalier rentre en piste afin de finir le parcours. Ce qui n’est pas pour faciliter le travail des juges en rigole Pierre Gavillet, président du jury. Il faut avoir les yeux partout! Samedi soir, l’ambiance était à la fête avec un record à battre de fondue et une nouvelle épreuve intitulée Jump – Drive and Cycle, mélangeant une course d’attelage, de saut et un parcours de VTT trail. Pour finir sur une bonne note, dimanche n’a pas failli à la réputation du concours. Grand soleil et parcours de sauts étaient au rendez-vous afin d’émerveiller les yeux des grands et des petits qui rêveront sans doute de cheval jusqu’à la rentrée des classes.

Rien n’est laissé au hasard pour les épreuves de saut
Les flots tant convoités

Grande extension

Ça va vite pendant les épreuves de saut