Outil de labour du paysan à une certaine époque

G. Bd   |. Cette charrue, envahie par la rouille du fait qu’elle a été abandonnée dans un champ aux outrages du temps, a permis à de nombreux paysans d’une certaine époque de labourer leurs champs. Sa simplicité est comme un signe de renoncement au travail de la terre, pour ne pas dire de résignation, en raison de la fatalité de toute chose. Cette charrue a vécu son temps et a facilité le travail de ceux qui l’ont utilisée à bon escient durant fort longtemps, même si l’agriculteur était contraint de faire appel à la force de ses bras pour tourner le socle à chaque bout de son champ. Elle n’est aujourd’hui plus qu’un symbole ancré dans la terre qu’elle a retournée pour semer le blé devenu notre pain quotidien. Quelques mois après que la photo a été réalisée par le soussigné il y a plus de quarante ans, cet outil de labour a été pris en charge par un conservateur d’objets anciens qui l’a exposé au public durant trois décennies. On ignore aujourd’hui ce qu’il est devenu, mais ce que nous savons, c’est qu’il a suscité l’admiration des citadins comme des gens de la campagne.