Oron – Mélange de générations pour une célébration

L’histoire de la maison du Bois Léderrey avec Jean-Henry Badertscher

1er octobre, retour sur les bancs de l’école pour la Journée internationale des personnes âgées

On fait la salade grecque avec Lizza Décosterd

Gil. Colliard | Depuis sa création par l’Assemblée générale des Nations Unies, le 14 décembre 1990, le 1er octobre est devenu La Journée internationale des personnes âgées. La fête a été créée pour sensibiliser le public aux questions touchant les personnes âgées, tels que la sénescence et la maltraitance. C’est aussi une journée pour apprécier les contributions qu’elles apportent à la société. «L’idée était de faire quelque chose d’exceptionnel de cette journée, un échange intergénérationnel» explique Antoinette Décastel, présidente de La Palme d’or, qui regroupe les aînés de Palézieux, Ecoteaux et Maracon. Elle a fait part de sa proposition à l’établissement scolaire primaire et secondaire d’Oron-Palézieux. 9 aînés et autant de maîtresses ont spontanément répondu présents. 

Une belle palette d’activités différentes présentées en classe par les aînés

8h45, Palézieux, un air country vient de la salle de musique, où Eddy Maeder, jeune septuagénaire, raconte l’histoire de la musique, guitare électrique à l’appui, aux enfants attentifs et ravis de 4P. En échange, la classe lui a préparé une lecture et confectionné des madeleines, glisse l’institutrice Natacha Menotti. Un peu plus loin, Liza Décosterd s’active à la confection d’une salade grecque avec l’aide de toutes les petites mains de la classe 1-2P de Nathalie Rouge. On la goûtera à 11h. Dans l’annexe, Monique Boudry et les petits pâtissiers se sont attaqués à la fabrication de lapins en pâte. Une longue attente avant la dégustation pour les 1-2 P de Nathalie Bourgeois. Pendant ce temps, la classe de 1-2 P de Corinne Wa Mbengi s’est rendue à pied de Chesalles à la ferme du Bois Léderray, à Oron-le-Châtel, où les attendait Jean-Henri Badertscher pour leur raconter l’histoire de la petite maison où furent emprisonnés les brigands du Jorat et qui servit par la suite de logement aux ouvriers qui créèrent la ligne ferroviaire Lausanne-Berne. Moutons et petits chats eurent aussi droit à la visite animée. A Maracon, Françoise Henry s’est jointe à la classe de 1-2 P de Vanessa Andrey pour partager divers ateliers. Sur le site d’Oron-la-Ville, Jean-Maurice Capt a tenu en haleine les 3P de Claire Rochat en leur racontant une histoire. Jacqueline Martin et Anne-Marie Emonet ont entouré les 1-2 P de Noriane Chevalley lors de la confection d’une compote de pommes qui embaumait la salle, avant de retrouver les 1-2 P de Vanessa Mühlestein pour des jeux. A Châtillens, les élèves de 1-2P de Mélanie Savoy et les 3P de Tanya Krayenbühl ont été épaté de fabriquer des pâtes alimentaires sous la houlette de Pierre-André Décastel. Au programme de l’après-midi de ce jour pas comme les autres, la classe de 5P de Palézieux de Nathalie Guntz s’est rendue à la ludothèque pour partager, avec des aînés, des jeux sélectionnés par Chrystell Frioud. Un succès à voir les visages ravis. Pour tous, le temps a passé trop vite. «Pourrait-on faire ça tous les après-midi?» propose un jeune joueur avant de passer au goûter préparé pour l’occasion. Malgré une petite inquiétude préalable des aînés, le résultat a été positif. L’idée de mélanger les générations a été saluée par les maîtresses. Les échanges ont été riches. Etonnement par rapport à la débrouillardise des enfants, admiration pour la patience des institutrices, plaisir de partager d’un côté, écoute, participation intéressée de l’autre. Une réussite totale pour Antoinette Décastel et Jacqueline Martin, présidente du Fil d’Argent d’Oron-la-Ville, qui ont d’ores et déjà préparé chacune un programme varié pour 2020, débutant par le concert du chœur des Z’abeilles à Ecoteaux le 15 janvier et un loto à Oron-la-Ville le 9 janvier.

Pour en savoir plus sur le programme des activités 2020

La Palme d’Or, contact: Antoinette Décastel, 077 403 84 09 – Le Fil d’Argent, contact: Jacqueline Martin, 079 512 09 94

Jean-Maurice Capt entouré de la classe 3P de Claire Rochat