Oron-la-Ville – Importants travaux en vue de la traversée du village

Réfections de chaussée en prévision

Douglas LeBorgeau  |  Pour se soumettre aux normes fédérales et aux renouvellements des infra-structures, la Municipalité a décidé de moderniser drastiquement la route de Lausanne depuis l’entrée de Landi jusqu’au rond point de la Migros ainsi que la route de Moudon jusqu’à la jonction fribourgeoise. Une soixantaine de personnes se sont retrouvées dans la salle de réunion du Centre sportif d’Oron pour une séance d’information mardi 30 octobre dernier. Daniel Sonnay, municipal, Rémy Stuby, géomètre et Renato Nobre, ingénieur présentaient les projets. Tout de suite, Daniel Sonnay a averti l’assemblée que cette réalisation est subordonnée au Conseil communal, à la mise à l’enquête, aux différentes subventions et autorisations (OPB), (Lrou), (ECA), (PDDE). Si tout se passe comme prévu (oppositions, autorisations et financement), les travaux devraient commencer en 2019 et se terminer en 2021. Près d’une année sera nécessaire avant le revêtement définitif. Les routes seront équipées d’installations dernier cri pour les infrastructures. Les propriétaires riverains qui désirent se raccorder à ce réseau, ou plutôt ces réseaux, devront le faire à leurs frais, à moins qu’ils ne disposent d’installations adéquates. Seuls les détournements de bâtiments (qui seront forcés par la nécessité des travaux, sans que le propriétaire en soit responsable) seront à la charge de la communauté. Sur la route de Lausanne, le principe de phasage comportera un trottoir de 1,80m de largeur (pour permettre aux usagers de fauteuil roulant de se croiser), une chaussée réfectionnée de 7m de largeur et l’autre trottoir pour les fouilles, adduction d’eau, éclairage public et TV. Pour créer un passage pour piétons, la municipalité doit justifier au moins 250 traversées/jour, ce qui n’est pas toujours le cas. Le municipal a clairement dit que le cas de l’entreprise Norba n’est pas réglé. S’il est certain que le déménagement se fera à Palézieux, les autorités ne savent pas qui sera le repreneur. La Migros, qui selon certain bruit de couloir y avait songé, a officiellement renoncé. L’accessibilité à tous les commerces durant les travaux sera garantie en tout temps.

R. Stuby, géomètre, R. Noble, ingénieur et D. Sonnay, municipal lors de la séance d’informations

Le détail du planning

Pour un bref résumé, le planning des travaux prévu, sauf oppositions, et la remise en état de la chaussée selon les directives DGMR, devrait être :

• Remplacement ou réfection des conduites EU-EC selon PGEE

• Remplacement des conduites d’eau potable selon le PDDE

• L’adaptation du réseau de l’éclairage public selon directives de la DGMR

• Adaptation du téléréseau

• Réaménagement des trottoirs pour utilisation adéquate par la mobilité douce

• Sécurisation des cheminements piétonniers

• Aménagement d’une présélection pour l’accès du futur collège

• Réfection de la couche de base de la chaussée,

• Mise en place d’une couche de roulement en phono absorbant

• Route de Lausanne la réfection complète est prévue en 2019

• Route de Lausanne – Couche de finition (2 nuits) en 2020

• Route de Moudon – Réfection complète en 2020

• Route de Moudon – Couche de finition (2 nuits) en 2021

• Sécurisation des cheminements piétonniers

Et concernant l’ampleur du projet :

• 2000 mètres de conduite d’eau potable à remplacer

• 1500 mètres de canalisation d’évacuation des eaux à réfectionner, ainsi qu’env. 50 chambres

• 1100 mètres de tubes pour éclairage public à remplacer, ainsi que 37 nouveaux candélabres

• 580 mètres de tubes pour le téléréseau

• 3000 mètres cubes d’excavation pour les services

• 14’000 mètres carrés de chaussée

• 3900 mètres carrés de trottoir.

En attendant les soumissions, on peut déjà prévoir que le coût de la totalité des travaux devrait se monter entre 40 et 50 millions de francs. L’Etat prévoit une subvention pour les infrastructures et les traversées de commune; la Confédération pour l’enveloppe de la couche de finition anti-bruit. Ce qui devrait diminuer les dépenses de la commune à environ 20 millions de francs.

Pour être conforme aux normes en vigueur, la procédure et le planning sont les suivants:

• Dossier complet pour enquête livré le 30 octobre 2018 à la commune

• Mise à l’enquête du projet par la commune (durée 30 jours)

• Mise à l’enquête des servitudes publiques de passage à pied en parallèle

• Appel d’offre public (SIMAP) du 2 novembre 2018 au 14 décembre 2018

• Février 2019, présentation et demande de crédit au Conseil communal

• Printemps 2019, début des travaux

• Etablissement du plan définitif des servitudes, après travaux, et inscription au registre foncier.

Les habitants d’Oron et les usagers devront prendre leur mal en patience, c’est le prix à payer pour la modernisation qui est inévitable, mais comme les subsides sont encore disponibles, autant en profiter maintenant.