Oron-la-Ville – 46e Fête romande des jeunes lutteurs et espoirs

Concert le samedi 30 juin et lutte le dimanche 1er juillet

Coups de cœur organisés par le club de lutte de la Haute Broye…

Refrains par cœur…

Romane Schlup  |  «… Dans le cœur des enfants de 7 à 77 ans», c’était un  refrain d’un tube de Michel Sardou, dans les années soixante. Ça ne vous dit rien ? Alors, c’est que, peut-être, le samedi 30 juin, à 21 heures, à  la salle polyvalente d’Oron-la-Ville, un autre Michel vous conviendrait mieux. En anglais, c’est Michael, mais Jones celui-là, qui  fera chavirer les cœurs sur les refrains des tubes de JJ Goldmann ou alors ce seront  peut-être les refrains d’un répertoire plus jeune avec des enfants de Kids Voice Tour en avant-première… Ça ne vous dit encore rien?

Cœur de la nuit: «Gambas, patatas fritas et olas»

Au cœur de cette soirée musicale, grillades de gambas, frites, mais aussi  déchaînements de olas, pour les passionnés de football qui eux, pourront suivre le match de 1/8e de finale de Coupe du monde, retransmis de Sotchi sur écran géant en extérieur (ou pour les malchanceux qui n’auront pas pu avoir de billet de concert). Le menu promet d’être festif, mais loin d’être abouti, puisqu’au cœur de la nuit, c’est carrément un bœuf entier à la broche qui va tourner encore et encore jusqu’au lendemain. Cela, ça vaut aussi le détour et des encouragements aux rôtisseurs noctambules à l’œuvre du samedi au dimanche… C’est que, le 1er juillet, il faudra encore remettre le couvert pour d’autres et que cette fois, le rôti aura laissé place au descendant de l’ure. Une idée innovante, d’autant plus amusante, qu’Oron-la-Ville est un dérivé d’Uromagus, le champ de l’ure ou du bœuf. Ça ne vous dit  vraiment rien?

Cœur de la fête: «Bure, sciure, ure  et hourrahs »

Le dimanche 1er juillet, sous la houlette du club de lutte de la Haute Broye, des jeunes lutteurs et espoirs venus de toute la Romandie montreront leur savoir-faire au fil des années, puisque 10 catégories d’âge seront présentes. Ce sera dans le cœur de près de 250 lutteurs romands, âgés de 8 à 18 ans, que sera exprimée leur passion. Comme il n’y a pas d’actifs présents, c’est bien d’une fête de lutte dont il s’agit et non d’un championnat. Ce qui en fait l’intérêt justement,  c’est de porter un regard sur cette relève, qui n’a pas encore atteint les hauts sommets et qui vient avec cœur défendre les couleurs de son club, les apprentissages de ses entraîneurs, les acclamations du public, des mamans et des papas… Pour certains petits de 2010, c’est la toute première fois qu’ils seront tout palpitants au cœur du rond de sciure… Il y aura bien une entorse géographique avec la présence de deux clubs invités bernois, à savoir  Oderdiessbach et Niedersimmenthal, qui sont des alliés fidèles et qui rendent régulièrement la pareille en invitant le club organisateur. Ça ne vous dit toujours rien ?

Le geste fair-play à l’issue du combat

Cœur de pierre

Et pour tous ceux qui ne mordent pas la sciure, qui ne portent pas la culotte, qui restent de marbre, il reste encore la possibilité de s’inscrire sur place pour le «lancer de la pierre» ou plutôt des pierres, pas blanches du tout, ni d’Unspunnen, mais bien lourdes (10, 20 ou 55 kilos). Cela permettra de patienter en attendant la remise des résultats et de faire un peu de mouvement. Un programme varié, une fête bien remplie le dimanche, un joli pavillon de lots, sponsorisé par des entreprises locales avec en  prime, pour les vainqueurs bipèdes de chaque catégorie, des quadrupèdes. Qui gagnera les 2 veaux, les 4 moutons et les 4 chevrettes? Pour le savoir, il n’y a qu’un moyen. Ça vous dit bien ?

Quelques questions à Philippe Modoux, président de l’organisation

   

Propos recueillis par Gil. Colliard  |  Président de la Fête romande des jeunes lutteurs qui se déroulera à Oron-la-Ville, le 1er juillet, Philippe Modoux, syndic d’Oron, exprime son plaisir et sa fierté de voir cette manifestation se dérouler sur sa commune, au cœur de la Romandie, fête qui revient régulièrement en ces lieux, tous les 25-30 ans.

Quel est le défi pour l’organisation d’une telle fête?

Ph. M.: Les membres du club des lutteurs de la Haute-Broye ne vont pas rencontrer de problème pour organiser cette fête. Le terrain, à proximité de la salle de gym d’Oron-la-Ville, s’y prête parfaitement et accueille chaque année la Fête régionale de lutte. C’est un comité dynamique, je lui fais confiance. J’ai accepté de prendre la présidence, tout en sachant que les membres sont bien rôdés pour ce genre d’exercice. Preuve de leur enthousiasme, la mise sur pied du concert de Michael Jones organisé le samedi soir avant la fête à la salle polyvalente.

Quelle est l’implication de la commune d’Oron?

Ph. M.: La commune met gratuitement à disposition l’ensemble des infrastructures.

Qu’en est-il des lutteurs du club de la Haute-Broye?

Ph. M.: La lutte est un sport bien implanté chez nous. Nous avons une belle brochette de jeunes dans le club de la Haute-Broye. Une vingtaine de participants défendront nos couleurs sur les 240 à 250 lutteurs romands qui se mesureront.  

Que pouvons-nous souhaiter pour cette fête?

Ph. M.: D’une part une belle météo et d’autre part que le public vienne nombreux. Le pavillon des prix se monte entre Fr. 25’000.- et Fr. 30’000.- pour une bonne partie financé par la générosité des sponsors. 

Avez-vous pratiqué la lutte?

Ph. M.: Oui, à l’âge de 20 ans et pendant 5 à 6 ans, pour le plaisir, dans le club de Châtel-St-Denis. 

Demandez le programme !

Samedi 30 juin  – Concert de Michael Jones 

Michael Jones s’arrêtera avec sa tournée « Autour de…» où il jouera avec ses musiciens tous les tubes inoubliables de Jean-Jacques Goldman. Salle polyvalente (route de Lausanne 40) à Oron-la-Ville. Parkings du Centre commercial Arc-en-ciel à disposition. (Egalement accessible par train : gare de Châtillens à 5 min à pieds)

16h – Ouverture de la tonnelle à l’extérieur (accès sans billet) avec écran géant pour regarder les 1/8 de finales de la Coupe du monde de football (fermeture vers 1h).

17h30 – Ouverture des portes pour le repas.

18h à 20h – Repas (sans service) : Gambas, sauce cocktail et frites

20h15 – Ouverture des portes pour le concert uniquement.

21h – Début du concert avec, en avant-première, 5 chanteurs de Kids Voice Tour

Points de vente des billets pour concert uniquement ou repas-concert

Repas et concert Fr. 60.- / Concert uniquement Fr. 40.- 

• Kiosque Centre commercial Arc-en-ciel à Oron-la-Ville

• www.lutteoron2018.ch

• Sur place (concert uniquement)

Dimanche 1er juillet

8h15 Appel du jury

8h30 Appel des lutteurs

9h Début des passes de lutte

Dès 11h – Lancer de la pierre (fin 15h), inscriptions sur place

11h30 Apéro des sponsors et invités

12h Pause pour repas des lutteurs

13h Reprise des luttes

14h Remise de la bannière

Dès 15h30 Début des finales

Dès 17h30 Proclamation des résultats

Restauration – Dès 8h Sandwiches, boissons – Dès 11h30 Repas: bœuf entier à la broche ! – Animations – Cor des alpes, COPS (Ensemble des Cadets d’Oron, de Porsel et de St-Martin), Armaillis, lancer de la pierre 10kg, 20kg et 55kg (ouvert à tous, inscription sur place).