Oron – Herbes parfaites pour la grande cuisine

Un riche assortiment dans un environnement préservé, c’est les «Jardins d’Oron»

Douglas LeBorgeau  |  Lorsque l’on prend la route de Mézières à Châtillens, en descendant sur Auboranges, on peut apercevoir l’étendue des serres des «Jardins d’Oron», en dessous du château d’Oron, juste à côté de l’agglomération d’Oron-la-Ville. Elles occupent une surface de plus de deux hectares. Ces serres sont, à juste titre, la fierté de Rémy Estoppey. Elles contiennent par ordre alphabétique, suivant les saisons: de l’ache, ail à tondre, aneth, basilic et basilic thaï, cerfeuil, ciboulette, citron-mélisse, coriandre, estragon, laurier, marjolaine, menthe et menthe poivrée, origan, oseille, persil plat et frisé, romarin, sarriette, sauge, thym et thym-citron et de la verveine. Placées judicieusement dans les mets, ces herbes ajoutent la touche qui en fait très souvent la différence qualitative. La société a été fondée en 1977 et transmise par son créateur André à son fils Rémy en 2000. Cette entreprise familiale, à taille humaine, s’est donnée les moyens de fournir la grande distribution, tout en offrant des solutions adaptées aux primeurs, aux bons restaurateurs et bien entendu aux privés. Une grande partie de sa production va à la Migros. Elle est livrée en sachets de 50 ou 100 grammes ou en «blisters» refermables de 20 grammes. Fort de ses 24 salariés «Les Jardins d’Oron» commercialisent quasiment toutes les herbes aromatiques fraîches qui offrent un très net «plus» à la grande cuisine. De nos rustiques herbes alpines jusqu’aux riches senteurs méditerranéennes, elles ont trouvé un endroit à Oron où s’épanouir. Elles vivent dans un environnement encore préservé et sont produites sur l’exploitation d’Oron-la-Ville, d’avril à octobre. Toutes ces herbes sont cultivées dans un pur respect de notre alimentation, ainsi que des règles les plus strictes de protection de notre Nature et de notre Santé. Elles nous apportent leurs bienfaits. «Nous n’allons pas gâcher ces trésors par des produits qui soulèvent de plus en plus de problèmes. Si nous devons protéger nos récoltes, nous n’utilisons que les conseils et préparations de BioAndermatt Control (référence suisse pour les produits BIO). L’entreprise est certifiée SuisseGarantie et SwissGap.» Lors des longues périodes d’hiver, les herbes arrivent fraîches de pays bénéficiant de climats propices. Elles proviennent d’Espagne, d’Italie, du Maroc ou d’Israël. En périodes de cultures, la plupart sont aussi disponibles en pots, prêtes à agrémenter jardins et balcons. Des fleurs de saison, des légumes et des plantons sont aussi en ventes aux «Jardins d’Oron». Tous les grands chefs de cuisine l’admettent; en utilisant des produits frais, des fournisseurs sûrs, c’est là que reside le secret d’une grande part de qualité que nous produisons. Avec des fournisseurs comme Rémy Estoppey qui se donne beaucoup de peine pour obtenir l’excellence, on est certain de partir sur de bonnes bases.

La photo de Rémy Estoppey dans une serre, exposée au dessus d’une caisse de Migros Oron

Rémy Estoppey peut être fier de sa production