Offrir quelque chose de particulier

Myriam Edward  |  Pour beaucoup, Noël est placé sous le signe de la fête, des retrouvailles en famille et… des cadeaux.  C’est devenu avec les années, une belle opportunité pour les commerces de se faire beaucoup d’argent et le marketing se développe d’année en année pour attirer la clientèle. Certains se réjouissent d’acheter le dernier truc à la mode pour offrir à leurs proches, pour d’autres c’est la galère… pour trouver le cadeau idéal ou tout simplement parce qu’ils n’ont pas le budget pour faire comme les autres et offrir à tous des cadeaux. Mais Noël peut aussi être une période difficile pour les personnes qui ont perdu un proche, se retrouvent seules après une séparation ou un divorce, qui sont en froid avec leur famille, pour celles qui n’ont pas d’emploi, pour les personnes atteintes dans leur santé, etc. Chacun de nous traverse des moments difficiles au cours de sa vie et parfois, ces moments sont à l’époque de Noël où l’on devrait se réjouir ensemble. Pour certains, Noël rappelle aussi des souvenirs douloureux et même si l’on dit qu’avec le temps, les blessures se referment, certaines sont chaque année ré-ouvertes à cette époque, parce qu’il s’agit d’une période spéciale dans l’année. Mais Noël c’est avant tout à la base la fête de l’amour et du partage. Et je crois que nous pouvons tous offrir quelque chose de particulier à notre prochain… et qui ne coûte rien. Partageons un sourire, un mot gentil avec ceux qui nous entourent. Intéressons-nous quelque peu à nos voisins, prenons un peu de recul sur la vie trépidante que nous vivons pour nous intéresser à l’autre. Cet autre qui n’a peut-être pas la chance d’avoir un travail qui lui plaise, cet autre qui lutte avec une souffrance à l’intérieur et qui n’en fait rien paraître, cet autre qui se réjouit que toutes ces festivités soient passées pour reprendre une vie «normale». En ces temps où l’on nous parle de tensions internationales, de terrorisme, d’agressions, de violences en tous genres… il y a des maux qui sont enfouis au fond des cœurs et qui font tout autant mal, si ce n’est plus encore. Et ce sont les personnes que nous croisons régulièrement qui les portent avec elles. Il faut prendre le temps de s’informer sur ce qui se passe dans le monde, mais ne serait-ce pas aussi magnifique de s’intéresser à celui que l’on côtoie jour après jour? Nous ne pouvons pas prendre les souffrances de l’autre, mais nous pouvons les rendre plus légères en montrant un peu d’intérêt pour lui. Que ce Noël 2017 apporte un peu de réconfort et de chaleur à ceux qui en ont besoin et leur permette de se sentir entourés, et de la joie de dans les cœurs de chacun. Joyeux Noël!