Nouvelle législature sur les rails

DAB  |  Pour rappel, la grande nouveauté de cette législature a été l’élection du Conseil communal à la proportionnelle, avec des groupes politiques qui composent à présent le Conseil. Afin d’avoir la répartition la plus représentative possible le bureau du Conseil s’est étendu incluant un vice-président supplémentaire et deux scrutateurs suppléants. Le bureau du Conseil se compose ainsi de 7 membres, soit 1 président, 2 vice-présidents, 2 scrutateurs et 2 scrutateurs suppléants. Après l’installation du Conseil communal de la commune d’Oron le 16 juin dernier les membres ont tenu leur première séance qui a réuni 54 conseillers.

Assermentations

La séance a débuté par l’assermentation de Maude Chollet, Jean Mancini et Christophe Rebetez

Nominations

Trois personnes ont été nominées par acclamations: Romain Richard, membre de la commission de gestion; Pierre-André Raynaud, délégué au VOG, et Rosemarie Moullet, secrétaire suppléante.

Les préavis

Les sujets abordés étaient avant tout techniques. Les deux premiers préavis de la commune concernaient la rétribution des membres de la Municipalité et les indemnités des membres du Conseil communal. Le syndic percevra annuellement 60’000 francs de traitement fixe pour un taux d’activité de 50% (municipaux 30’000 francs pour un taux d’activité de 30%) ainsi qu’un forfait de 12’000 francs pour rembourser les frais non compris (municipaux 6000 francs). Les indemnités au bureau du Conseil et aux conseillers communaux sont inchangées par rapport à la dernière législature, sauf l’indemnité du poste de secrétaire du Conseil qui augmentera de 2000 francs. Les deux préavis sont acceptés à l’unanimité.

Par l’approbation des troisième et quatrième préavis traitant des diverses autorisations générales pour la législature 2016-2021, le Conseil communal autorise la Municipalité à acheter et vendre des biens immobiliers ainsi que des parts dans des sociétés commerciales. Chaque acquisition ne devra cependant pas dépasser 100’000 francs par cas. D’autre part la Municipalité pourra couvrir des dépenses imprévisibles jusqu’à concurrence de 80’000 francs et pourra plaider dans tous les litiges relevant de sa compétence ainsi qu’en matière d’acceptation de legs, de donations et de successions. La Municipalité est autorisée à emprunter pour lui permettre de gérer librement et aux meilleures conditions du marché, l’ensemble des emprunts communaux et ceux nécessaires pour financer les futurs investissements, et à placer les disponibilités de la caisse communale auprès des établissements bancaires suisses. Un amendement proposé par la commission des finances concernant le rajout de PostFinance SA dans la liste des établissements est accepté à l’unanimité.

Dans les activités à venir,  l’inauguration de l’installation de biogaz à la ferme Ramseyer à Palézieux le 1er octobre, la Foire aux oignons des 7 et 8 octobre et les prochaines vendanges 2016. Malheureusement le blanc cette année sera pratiquement inexistant, victime du mildiou, mais le rouge s’annonce satisfaisant.

La prochaine séance aura lieu le 5 décembre.