« Jura: enracinés à leur terre » – Nous ne fonçons plus dans le mur, nous y sommes!

«Jura: enracinés à leur terre» de Daniel Künzi

Colette Ramsauer  |  Débat au cinéma d’Oron – En Suisse, près de 1000 exploitations agricoles disparaissent chaque année. Pour la plupart, celles de paysans arrivés à l’âge de la retraite et sans relève. La véritable raison reste que la tâche du paysan n’est plus acceptable face aux règles imposées par les chaînes alimentaires. Vendredi 10 février dernier, le réalisateur Daniel Künzi, était au cinéma d’Oron pour présenter son film. Suivait un débat avec les spectateurs.

Trois familles s’expriment

Un drone a filmé les vues d’ensemble, alors que le documentariste seul a capté trois familles, caméra au poing: «Si vous débarquez avec caméraman et preneur de son, vous n’entrez plus en contact avec les gens. Il n’est déjà pas facile de trouver des paysans qui veuillent parler».

Au rythme des saisons, à Ferrière, Fornet et Sous-Mont, Daniel Künzi donne la parole à Isabelle, Paul, Christine, Clément et Walter, enracinés à leur terre. Ils ont décidé que leur exploitation survivrait. Conscients de leur rôle, acceptant de rudes conditions de vie – horaires sans fin, accidents et maladies dus à leur travail – ils ont choisi la culture biodynamique, se passant de pesticides, d’engrais chimiques, de tracteur pour l’ensemencement, écoulant dans la mesure du possible leurs produits à la population alentours. Ils sont récompensés à la vue d’une terre régénérée, d’une récolte de produits sains. Leur passion pour l’apiculture, l’élevage, une vie salutaire pour leur famille les aidant à aller de l’avant.

Urgence

Le constat est universel. Les conséquences de l’industrie alimentaire appauvrissent les terres agricoles dans une logique absurde de stimulation de la concurrence. Il y a urgence à régénérer le sol, fertilisé aux engrais et pesticides depuis bientôt un demi-siècle. Paul constate: «On nous enlève le plaisir d’être paysan. Nous ne fonçons plus dans le mur, nous y sommes».

Grand public

Le film n’a pas été accepté aux Journées de Soleure, pourquoi? Le sujet pourtant est fort et d’actualité, les protagonistes d’une grande sincérité, les images superbes. 80 minutes de projection pour éveiller les consciences face au marché alimentaire. A voir absolument!

Daniel Künzi (La Chaux-de-Fonds 1958) documentariste, producteur et scénariste, a réalisé une vingtaine de films documentaires primés dans différents festivals à l’étranger, ainsi que de nombreux documentaires radiophoniques.

«Jura: enracinés à leur terre»

de Daniel Künzi, Suisse 2016, 80’, vf, 0/10 ans

Vues aériennes: Boris Bron

Montage: Dejan Savic

Musique: Corinne Galland

En ce moment au cinéma d’Oron Jeudi 16, samedi 18 et dimanche 19 février à 20h, salle 2