Moudon – Les Prix littéraires du Scribe associés à la Ville

Le trait d’union des Arts et des Lettres

Douglas LeBorgeau  |  Plus d’une centaine de participants, curieux, parents et amis avaient tenu à participer à la remise des prix de la Ville de Moudon transmis par le truchement du Scribe, qui se veut le trait d’union des Arts et des Lettres. Chaque année, des prix sont attribués: les années paires, les prix littéraires et les années impaires des prix de peintures, de sculptures et autres. Le but et la raison d’être du Scribe sont d’encourager la culture. Pour ce faire, avec l’aide de différents commanditaires, 3500 francs ont été remis aux 18 récipiendaires du 14e concours «Prix littéraires de la Ville de Moudon» nommé le «Scribe d’Or». Un premier prix de 300 francs, suivi d’un de 200 francs et un de 150 francs, avec en plus une mention de 70 francs dans les catégories adultes ont été octroyé pour des écrits de nouvelles, de poésies et de romans. Chez les jeunes jusqu’à 16 ans, des récompenses de la même valeur, nouvelles et poésies, ont récompensé dans chacune des catégories. Les premiers prix ont été attribués, dans l’ordre, à Marie-France Post, Béatrice Labarthe et Marco Bucher. Chez les Jeunes, c’est Amélie Bron et Amélie Jacquemettaz qui ont aussi été auréolé d’un premier prix. La remise des prix s’est faite sous la présidente du Scribe Filomena Campoli. La syndique de Moudon, Carole Pico, a tenu à s’associer aux félicitations des récipiendaires. La cérémonie s’est tenue dans la salle municipale de la Caserne à Moudon. Elle s’est terminée dans une ambiance on ne peut plus festive pour tous ceux qui avait mérité un prix.