Motocyclisme – Bravo aux side-caristes du Team du Jorat !

Rétrospective du championnat de France de la Montagne 2018 (FFM)

Team du Jorat – VT/DA  |  Cédric Mühlheim, d’Essertes, pilote et Alain Chapuis dit «Chap’s», le passager (communément appelé «Singe»), des Cullayes, tous deux membres du Team du Jorat, du Team Girard et sous licence française du Motoclub Annemasse (MCA) afin de pouvoir prendre part à l’édition 2018 du championnat de France de la Montagne, organisé par la Fédération française de motocyclisme FFM. Après roulages et essais sur circuits pour une mise en condition physique notamment et principalement la reprise en «main» du side-car F1, moteur Suzuki 1000 cm3/200 CV qui avait subi une avarie moteur, les deux compères furent fin prêts pour affronter les pilotes français et suisses. Cette année, le championnat s’est déroulé sur cinq courses contre huit courses l’année précédente, en raison de refus d’autorisation et décision de la FFM pour des mauvaises conditions de revêtement bitumineux. Ces courses de côte se déroulent sur routes normales, évidemment fermées à la circulation avec virages, lignes droites et bien sûr le chrono! La saison débute, en raison de l’avarie moteur survenue sur le side-car F1, au guidon du F2 Ireson de conception anglaise, moteur Honda 600 CBR, env. 130 CV, (qui a participé au Tourist Trophy (TT) sur l’île de Man, dans les années 1980). La première course se déroule à Channaz, parcours rapide et sinueux… Pas d’erreurs techniques! Sinon le chrono s’en ressent… Première course de l’année et parcours inconnu… Toujours au guidon du F2 Ireson, le tandem affronte à Marchaux leur seconde course. Ah cette fois, il connaît le tracé (participation à cette montée lors du championnat 2017). Course rapide, impressionnante au pilotage avec une arrivée magnifique en forêt. La plus pénible physiquement pour le Singe! Ces deux premières courses sont les plus sinueuses de tout le championnat. Troisième course au Petit Abergement au guidon du F1! La montée est très rapide, changements de vitesse pointus pour l’équilibre entre adhérence et glissades. La particularité lors de cette course: rester sur la route, car en 2017, celle-ci s’était terminée, sans dégât, hors chaussée. Au passage crucial, l’appréhension… mais notre pilote a repris confiance! La ligne d’arrivée est franchie!!! La course la plus rapide avec des pointes jusqu’à 220 km/heure… Quatrième course à Francklens, route sinueuse, particulièrement technique au départ qui est l’atout de cette montée. Et très bien négociée! La finale se déroule à la cinquième manche à Marlhes. Les lacets sont serrés et le pilotage est à «l’aveugle». Belles sensations… Notre tandem a réalisé de bons chronos pour la seconde année du championnat de France de la montagne et termine au sixième rang avec 126 points sur 20 équipes! Ils ont affronté les meilleurs side-caristes français et suisse de renommée européenne et mondiale! Relevons que les vainqueurs sont Jean-Daniel Schneiter (pilote suisse) et Vincent Maniki (passager français) avec 263 points. Remerciements aux sponsors. Notre équipage remercie les sponsors qui ont participé généreusement lors du repas de soutien qui s’est tenu le 10 février, lui permettant ainsi d’alléger les charges administratives et techniques du championnat de France de la montagne! Encore un grand merci! Save the date – L’équipe du Team du Jorat aura le plaisir de vous accueillir, vous sponsors, amis, proches, lors de son prochain repas de soutien qui est prévu le 23 février 2019 – c’est un moment à partager en toute convivialité et sportivité. Il vous sera également présenté la rétrospective du tandem! Salutations sportives