Montreux – Les Sittelles d’Oron animeront la bénichon

Traditions festives, les 24 et 25 août, au marché couvert

Les Sitteles lors de leur passage au Vatican en septembre 2018

Gérard Bourquenoud. |. La société des Amis fribourgeois de Montreux – l’une des dernières encore en activité sur les quarante sections «hors les murs» que comptait l’Association Joseph Bovet de l’époque –  organise depuis plusieurs décennies, le dernier week-end du mois d’août, des festivités qui se nomment la Bénichon, à l’image de celle du pays de Fribourg, en y associant gastronomie, chants, danses, musiques et folklore. Laurent Wehrli, syndic de cette cité des rives du Léman, précise dans son message du libretto, que la bénichon demeure une tradition, même dans le canton de Vaud, et que cette fête au Marché couvert, fait partie des événements incontournables de la vie montreusienne. Autre tradition qui se perpétue au fil des ans, les organisateurs de cette manifestation invitent chaque année une commune fribourgeoise à y participer avec ses sociétés locales et sa population. Pour l’édition 2019, c’est Vuisternens-devant-Romont qui est l’invitée d’honneur, laquelle est, selon Jean-Bernard Chassot, syndic, née d’une fusion de neuf anciennes communes: Estévenens, La Joux, La Magne, La Neirigue, Les Ecasseys, Lieffrens, Sommentier et Villariaz. Avec autant de villages et 2330 habitants, Vuisternens-devant-Romont est ainsi la plus grande commune de la Glâne, district qui s’étend jusqu’à quelques encablures d’Oron. Pour le comité des Amis fribourgeois de Montreux, présidé à l’heure actuelle par Gabriel Borgognon qui porte avec fierté le bredzon, l’organisation de ce week-end de festivités nécessite la collaboration de quelques dizaines de personnes de la société et d’autres volontaires de la région. En plus des nombreux groupes de chanteurs et musiciens valaisans, vaudois et fribourgeois qui animeront ces festivités les 24 et 25 août, il y aura la fanfare royale de Ham-sur-Heure de Belgique forte de septante musiciens qui a obtenu trois fois le prix d’excellence dans son pays, sans oublier «Les Sittelles» d’Oron-la-Ville qui recrutent ses membres sur Vaud et Fribourg. Cet ensemble fondé en 1972 par Claudine Haenni, a été dirigé durant quarante-cinq ans par sa fondatrice. Il s’est distingué à plusieurs reprises dans des concours pour sa qualité musicale.