Marché-concours suisse des produits du terroir

Une région qui a du goût !

Au-delà des frontières

Thomas Cramatte | De nombreux artisans du district sont revenus les poches pleines de médailles. On connaissait le marché-concours des Franches Montagnes, avec ses chevaux de race coiffés à la perfection, mais on connaît moins le marché-concours suisse des produits du terroir. Se déroulant à Delémont-Courtemelon, le week-end des 28 et 29 septembre, la manifestation a accueilli plus de 15’000 visiteurs. Pour sa 8e édition, quelque 1100 produits ont pris part à la compétition. Toujours plus innovant, les producteurs suisses transmettent un réel engouement entre tradition et savoir-faire.

Les médaillés

Avec plus de 60 médailles pour le canton de Vaud, le district Lavaux-Oron a connu un franc succès. Notamment grâce à ces 5 artisans récompensés d’une médaille pour leurs produits:

Delphine Rea (Marché de Delphine), à Puidoux, récompensée d’une médaille de bronze pour sa sauce à salade.

Sylvain Chevalley (Ferme la Brebisane), à Puidoux, médaille d’argent pour sa glace aux noix à base de lait de brebis.

Grégoire Jeauffre, toujours à Puidoux, remportant l’argent pour sa tomme fraîche pure chèvre.

Jérôme Bovet (La Chenille Gourmande), à Oron-la-Ville, revient avec une médaille d’or et deux de bronze récompensant ses saucisses à rôtir.

Jean-Daniel Perren, de Palézieux, a l’honneur de ramener une médaille d’or, le prix d’excellence et une médaille de bronze pour ses liqueurs artisanales.

Je n’en croyais pas mes oreilles

«Je n’arrive toujours pas à y croire», nous lâche Jean-Daniel Perren lors d’une visite dans son atelier. Pour lui, tout a commencé en 2014, lorsque son ami Majax lui transmet la recette d’une liqueur aux bourgeons de sapin. De nombreux tests et modifications ont été nécessaires avant d’arriver au résultat final. Déjà primée en 2017, ses deux liqueurs phares sont couronnées d’une médaille de bronze. Mais pour cette année, Jean-Daniel monte la barre d’un cran avec sa liqueur de prunelle sauvage qui remporte le prix d’excellence. Mais lorsque son nom est annoncé au micro pour recevoir le prix du meilleur producteur de sa catégorie, le Paléziens n’en croit pas ses oreilles. 

Du côté de Puidoux, rien n’est laissé au hasard 

Sylvain Chevalley, avec ses produits au lait de brebis, n’a pas chômé lors du marché-concours. Sa glace aux noix ne ramène pas moins qu’une médaille d’argent dans la catégorie des produits laitiers. «Le côté crémeux et onctueux du lait de brebis a séduit le jury», commente Sylvain entouré de ses brebis. Très fier de son prix, le jeune producteur est un véritable passionné. Ses glaces se déclinent dans de nombreux arômes: café, chocolat, vanille, fraise, abricots, poire résinée, stracciatella, etc. Quant à Delphine Rea, avec sa sauce à salade portant l’appellation Delsamique – clin d’œil à son prénom – ses efforts sont récompensés d’une médaille de bronze. 100% suisse et sans huile, sa sauce respire un terroir de qualité. Tout comme ses autres produits, sirops, confitures, chutney, vinaigres.

… et du côté d’Oron-la-Ville

On apprécie également le résultat de Jérôme Bovet, de la Chenille Gourmande qui revient avec une médaille d’or et deux de bronze récompensant la qualité de ses saucisses à rôtir. Bien joué Jérôme, toujours de l’excellent travail.

Producteurs en masse

«Vous possédez une sacrée richesse du terroir dans votre région», nous révèle Olivier Boillat, responsable de la communication de la Fédération rurale interjurassienne, organisatrice du concours. Un nombre d’artisans-producteurs si important, que le temps manquait afin de tous les interviewer. Le concours suisse des produits du terroir a lieu tous les deux ans. Avec chaque année un nombre accru de médailles pour notre petit coin de pays, on se réjouit de la prochaine édition.

Sylvain Chevalley entouré de ses brebis
Delphine Rea dans sa cuisine professionnelle
Jean-Daniel Perren de retour avec ses prix à Palézieux