Mais qu’est-ce qu’elle a vieilli !

A. Cardinaux-Pires. |. Jadis petite fille timide et réservée, voilà que je me trouve devant une belle demoiselle, pleine d’assurance, souriant à côté de sa maman. Ce genre de retrouvaille est toujours synonyme d’admiration, tel un papillon jaillissant de la chrysalide, les êtres évoluent bien heureusement. Dans ces situations, je sors la maxime type «mais qu’est-ce que tu as grandi!». Normal quoi, les années passent, mais je ne peux m’empêcher de le dire. L’autre jour pourtant, en croisant une connaissance de mon âge que je n’avais pas revu depuis bel lurette, une pensée que j’ai retenue bien évidemment, m’a traversé l’esprit alors que je la saluais «mais qu’est-ce qu’elle a vieilli!». Eh bah, moi aussi, mon miroir me le dit assez régulièrement. Et puis, prendre de l’âge c’est aussi grandir en expériences, retrouver sa sérénité, retrouver sa vitesse de croisière, si je peux dire. La vie acquiert donc toute la sagesse.