“Les gars, attention à celui-là, il réfléchit avec les bras!”

Thomas Christen | Un sport anarchisto-facultativo-footballistique, voilà comment les fameux étudiants anglais pratiquaient le jeu de balle qui deviendra plus tard le rugby moderne. Né au 19e dans maints collèges britanniques, l’ancêtre du rugby a pu devenir ce qu’il est de nos jours uniquement grâce au jeune rebelle de 17 ans William Webb Ellis. Ce Salfordian, hardi d’avoir délaissé les biens bonnes règles de côté, s’en est allé chercher la balle des mains, puis en a profité pour marquer. Succès flamboyant qui a tout de même fait évoluer un sport de nos jours largement pratiqué, le rugby!

Des nouveautés!
La saison dernière à présent close, le Rugby Club de Palézieux a débuté la saison 2014-15 aux goûts de nouveaux suspenses. Effectivement, entre bonnes nouvelles et changements, le club voit arriver quelques renforts pour la future saison. Le nouveau président Laurent Escart, la nouvelle vice-présidente Florence Fellay (une première pour le club), deux secrétaires qui effectuent un travail en binôme, Yan Knoepfli et Simon Locher, et cerise sur le gâteau un nouvel entraineur des séniors qui n’est autre que Didier Bornet. Toutes ces têtes fêtent leur début au sein du club. De plus, la meilleure nouvelle reste celle de la promotion de l’équipe sénior, qui joue désormais en ligue C, supérieure à la ligue ouest (ligue de développement). De quoi inciter les jeunes à rejoindre l’équipe qui affiche une grande motivation. Chapeau!

Un avenir prospère
Fondé en 2008 après avoir transformé le terrain de football de Palézieux en terrain de rugby, le club possède aujourd’hui l’équipe des séniors, mais également une école de rugby mixte (40 jeunes!) appelée les Taurillons et le détail final qui parfait le tout: une équipe féminine les Mojitos!
Chaque équipe a la chance de pouvoir s’entraîner deux fois dans la semaine à Palézieux. Seule la première équipe doit se déplacer à la fois à Blonay mais aussi à Palézieux pour s’y entraîner. Didier Bornet, coach des séniors, (M14 et M16 également) a pour objectif la régularité du travail à l’entraînement, afin de créer une équipe capable d’évoluer sur le long terme et dans le but d’éviter un maximum de blessures. Et pourquoi pas, d’ici quelques années, envisager une promotion en ligue B. Concernant l’équipe féminine, elle est en plein développement. Peu connue dans le pays, cette équipe a la possibilité de pouvoir participer à la King Size Cup, dérivé du rugby, excepté qu’il se doit de toucher l’adversaire au lieu de le plaquer! Les Mojitos y ont représenté le club à merveille, puisque le 6 septembre dernier, elles ont terminé en seconde position à Chavannes. La place des jeunes demoiselles dans le rugby régional ne cesse de prendre de l’ampleur, tant l’esprit de bonne volonté est présent!
Après la fête de début de saison organisée en août, le club de rugby de Palézieux a donc tout juste commencé une nouvelle saison. L’équipe sénior s’en est allée affronter Bâle (défaite 12-28), puis ira se frotter aux Zougois le 27 septembre prochain. Ils y attendent un large public afin de les supporter jusqu’au bout et de les motiver. D’excellents résultats sont en perspective et l’équipe ne manque pas d’ambitions! A suivre.