Les chênes d’Oron partiront en Alsace

Mise des bois du bois des Adoux

Gil. Colliard  |  Mercredi 12 décem-bre, sur le coup de 14h, une bonne trentaine de scieurs, marchands et forestiers s’étaient réunis au Boscal, la maison des forêts lausannoises pour participer à la mise de bois, organisée par La Forestière, la Fédération des triages du 8e arrondissement et la ville de Lausanne. 

Un résultat au-dessus des prévisions 

Par l’intermédiaire de La Forestière, coopérative de propriétaires et exploitants chargée de commercialiser les bois, le Groupement forestier Broye-Jorat avait mis en liste 5 lots. Issus du triage de Moudon, celui de hêtre a atteint Fr. 79.27/m3 et celui mélangé de frêne et merisier, Fr. 86.95/m3. Il fallut encore un peu de patience à Eric Sonnay, garde forestier du triage de la Haute Broye pour connaître le sort de ses trois lots coupés dans le bois des Adoux à Palézieux (commune d’Oron). Dépassant ses pronostics, celui de frêne fut vendu à Fr. 85.90 le m3, celui de chêne de qualité inférieure atteint Fr. 125.95/m3 et beau résultat pour les 66,08 m3 de chêne qualité A, B et C qui furent d’abord misés pour le montant de Fr. 9000.- avant d’être adjugés à Fr. 23’394.- (Fr. 354.- le m3) à la scierie alsacienne Phan Sàrl. 

Couper et replanter pour assurer le renouvellement et pérenniser la qualité du peuplement

Ainsi donc, ces majestueux chênes qui ont ressenti les coups de la martèle, au matin du 31 mai dernier, verront certainement leurs parties nobles servir à la fabrication de tonneaux pour affiner les tanins des crus alsaciens. Coupés par l’entreprise forestière Christian Aeschlimann courant octobre, ils ont fait l’objet d’un travail de préparation. Eric Sonnay en accord avec Angelo Ciciulla, agent commercial de La Forestière a trié les billes par catégories A, B, C et D. Les fûts courbes ou avec des nœuds, des blessures, des fentes en étoile, de la pourriture due à la foudre, etc. n’entreront pas en catégorie A, dont les critères sont sévères. Avant la mise, les acheteurs potentiels ont eu la possibilité de les jauger sur place, dans l’une des deux belles chênaies d’Oron. La qualité du peuplement de chênes des Adoux est reconnue au niveau cantonal et fournit des glands à la Pépinière de Genolier. 

Plusieurs projets de constructions en bois redonnent de la vigueur au bois feuillu

Consignés dans un cahier détaillé, les 50 lots de feuillu de cette mise organisée deux fois par année, ont été adjugés tour à tour, au plus offrant, en deux heures, dans une ambiance studieuse, sous la conduite de Philippe Magnenat, garde forestier à la ville de Lausanne, pour un volume total de 1667.59 m3. Seuls 2 lots de noyer ne trouvèrent pas preneur parmi les acheteurs de Suisse, d’Italie et de France, ayant fait une offre écrite préalable ou misant sur place. Le total de la vente s’est élevé à près de Fr. 280’000.-, attestant d’une meilleure santé pour ces bois par rapport au résineux qui accusent de nombreux chablis dus aux tempête. Les coupes de l’automne se sont faites dans de bonnes conditions. Plusieurs projets importants de constructions en bois sont à l’étude donnant un élan au marché, particulièrement au chêne. Pour Angelo Ciciulla, la mise a donné de bons résultats, à l’exception du hêtre qui reste anormalement bas.

La table des responsables de la mise : David Bourdin, Fabio Ferraretto, Philippe Magnenat, Stéphanie Vernez et Didier Pichard

Une salle attentive