Les chantiers routiers ne sont pas terminés

Séance du Conseil communal de Savigny du 26 mars

Mathieu Janin  |  Le parlement de la commune de Savigny a approuvé deux demandes de crédit pour la réfection de la chaussée et l’assainissement du carrefour des Alpes et la réfection d’un tronçon de route à la Claie-aux-Moines. Ses membres ont examiné une pétition demandant la création d’un chemin piétonnier à la route des Miguettes et l’ont renvoyé à la Municipalité en tant qu’autorité compétente pour donner réponse aux pétitionnaires dans un délai maximum d’une année. Le Conseil a également rendu contraignant les communications de ses délégués aux associations intercommunales dont la commune est membre en rajoutant ce point dans son règlement communal et a élu trois nouveaux délégués dans deux associations intercommunales.

Une fois n’est pas coutume, cette première séance de l’année était présidée par la première vice-présidente Josée Martin en raison de l’absence annoncée de longue date de Nicole Félix. Elle s’est déroulée en l’absence du municipal Jean-Claude Rochat. Josée Martin a d’entrée de jeu félicité la société de jeunesse du village d’avoir remporté l’organisation du centenaire des jeunesses campagnardes vaudoises qui aura lieu dans la commune en été 2019.

Carrefour des Alpes

Suivant les conclusions de sa commission des finances et de sa commission ad hoc, le législatif savignolan a accepté à l’unanimité le premier préavis de l’année concernant une demande de crédit pour la réfection de la chaussée et l’assainissement du carrefour des Alpes. Initialement prévus en deux étapes courant sur les années 2018 et 2019 les travaux sont soumis à l’approbation des services de l’Etat et pourraient être soumis à l’enquête publique. La date de début des travaux ne peut donc pas encore être fixée avec précision. La première étape comprend la réalisation d’une tranchée pour la pose d’un nouveau collecteur d’eaux usées et son raccordement au réseau existant, la réfection du collecteur d’eaux claires et ses dépotoirs au niveau du gendarme couché de la route d’Oron, la mise aux normes des passages pour piétons des routes de Chexbres et de St-Amour ainsi que du chemin de l’Eglise, y compris l’adaptation de la hauteur des bordures et la réfection de la superstructure de la route au niveau de la tranchée en fonction de l’avancement des travaux. La deuxième étape menée l’an prochain comprendra le fraisage des couches de base et de roulement, la pose de la nouvelle couche de roulement en enrobé et la mise à niveau des grilles et des dépotoirs ainsi que le fraisage de la couche de roulement du gendarme couché, la pose d’une couche de liaison en enrobé et la pose d’une couche de roulement en enrobé. Le coût des travaux de génie civil est estimé à Fr. 469’000.- TTC. Les travaux seront financés par les liquidités ainsi que par un crédit qui sera amorti sur vingt ans. Ce projet a été soumis à la procédure simplifiée. Il est toujours en cours d’examen par les services de l’Etat. En raison de la modification apportée à la géométrie du carrefour et des mises en conformité de la signalisation routière, ce projet sera vraisemblablement soumis à l’enquête publique dès réception du résultat de l’examen préalable des services de l’Etat.

Route de la Claie-aux-Moines

Suivant l’avis des deux commissions qui ont planché sur le projet, le parlement communal a aussi accepté à l’unanimité une demande de crédit pour la réfection de la route de la Claie-aux-Moines, plus précisément du tronçon de route de 226 mètres partant du panneau 60 km/h de l’entrée de localité en aval de l’aide à la traversée aménagée au carrefour des routes de l’Ancienne Poste et de Nialin jusqu’à l’entrée du chemin de la Verne. Le revêtement de ce tronçon de chaussée est usagé, dégradé et en mauvais état à certains endroits. Sa résistance ne répond plus aux besoins liés à l’accroissement du trafic sur cet axe. Le projet prévoit le renforcement et le remplacement de la couche de roulement. Le prix des travaux soumis à appel d’offres se monte à Fr. 150’400.- TTC dont près de la moitié seront couverts par une subvention cantonale. Le financement des travaux sera réalisé dans un premier temps par les liquidités puis le cas échéant par un crédit remboursable sur 20 ans. Les travaux seront effectués pendant les vacances d’été en juillet 2018.

Pétition pour un chemin piétonnier à la route des Miguettes

Une pétition signée par 52 résidents de la route des Miguettes et remise à l’administration communale en novembre 2017 demande à la municipalité d’étudier les possibilités de cheminement piétonnier pour relier cette route au village. Il est question de relier ce quartier au village depuis une vingtaine d’années sans que rien de concret n’aboutisse. De plus, la loi concernant l’aménagement du territoire (surfaces d’assolement) a changé. Il n’est désormais plus possible de construire un élément qui empiète sur la surface agricole sans compensation. Pour pouvoir construire un trottoir à cet endroit, il faudrait élargir l’emprise de la route existante. Afin de recueillir toutes les informations utiles, les initiants de cette pétition ont été entendu par une commission du Conseil communal. Les pétitionnaires sont ouverts à toutes sortes d’alternatives sécuritaires, tels que l’introduction d’un sens unique de circulation, sans création d’un trottoir, avec création d’une bande mixte, cyclable et piétonne ou d’un trottoir avec bordure inclinée qui permettrait de garder la largeur de route actuelle. La commission a proposé une mise en place de mesure de ralentissement du trafic motorisé avec intégration d’une sécurisation des piétons, des mesures d’intégration de la route des Miguettes dans la norme «qualité village» ainsi qu’une prise en considération, en parallèle des mesures de ralentissement sur le chemin de l’Ancienne Poste et une demande de soutien des experts de la mobilité douce au service cantonal de la route dans l’examen du projet. La commission a souhaité que l’exécutif savignolan donne une priorité à ce dossier et a suggéré qu’un délai de réponse maximum d’une année soit appliqué à cette pétition. Cette proposition a été acceptée à très large majorité avec une opposition et trois abstentions.

Initiative de Moira Simanis

L’initiante a déposé un projet de modification de l’article 71 du règlement du Conseil communal de Savigny visant à rendre contraignantes les communications des délégués des conseils intercommunaux dans l’ordre du jour des séances de Conseil. L’initiante a justifié sa démarche par le fait que l’exécutif communal a dû céder, par obligation légale, une part conséquente de ses compétences décisionnelles initiales à de multiples associations intercommunales durant cette décennie. Le Conseil communal doit néanmoins assurer un devoir de surveillance sur ses organes supra-communaux. De récents constats concernant la gouvernance de l’ASIJ ainsi que celle de l’ASEL l’ont amené à penser qu’il serait nécessaire d’améliorer la communication entre les délégués communaux élus dans les législatifs intercommunaux et les autres membres du Conseil communal. Et de conclure son initiative de communication contraignante qu’en l’acceptant, ses pairs feraient un pas supplémentaire pour adresser les critiques de l’audit 2016 de la Cour des comptes cantonales vaudoises sur le fonctionnement de certaines associations intercommunales.
Dans un premier temps, le Conseil communal a jugé cette initiative recevable. Il l’a ensuite approuvé sur le fond à évidente majorité moins une opposition et neuf absentions.

Election d’un délégué à l’ASIJ 

Sur proposition du groupe PLR, Jean-Jacques Schumacher a été élu à l’unanimité en tant que délégué à l’intercommunale scolaire du Jorat.

Election d’un délégué et d’un suppléant à l’ORPC de Lavaux-Oron

Sur proposition unique de son groupe Laurence Libal (PLR) a été élue à l’unanimité, tout comme son suppléant Peter Weier (Les Verts). La séance constituante de cette nouvelle association intercommunale se déroulera à Forel (Lavaux) le 14 juin 2018.

Communication des délégués aux conseils intercommunaux (ajout à l’ordre du jour)

Alexandre Monod (ASIJ) a rendu compte de la dernière séance de l’intercommunale scolaire (voir Courrier no 6 du jeudi 15 février, page 7) ainsi que des points qui seront à l’ordre du jour de la prochaine séance de ce conseil intercommunal le 25 avril prochain.

Communications de la Municipalité

La syndique a félicité, au nom de la Municipalité, la jeunesse de Savigny pour avoir remporté l’organisation du 100e anniversaire des Jeunesses campagnardes vaudoises. Cette jeunesse donne une belle image de la commune. Sa syndique espère que chacun fera bon accueil à ce beau projet. Son collègue Gilbert Regamey a annoncé que les travaux de réfection routière à  Mollie-Margot débuteront le 1er juillet 2018. Daniel Métraux a informé la présence d’un défibrillateur public à la gauche de la porte d’entrée de la pharmacie (sous le bandeau du jeu de quille). Une formation sera prochainement organisée pour la population. Des panneaux indicateurs seront posés prochainement sur place. Il a également mentionné le changement du chauffage des locaux du terrain de football de St-Amour qui fonctionne dorénavant au gaz. Les travaux sont terminés, à l’exception de l’isolation périphérique toujours en cours. Il a indiqué qu’une fuite d’eau a été détectée dans les douches durant les travaux. L’évaluation du dommage et sa réparation seront conduites prochainement. Le comité de l’Union des sociétés locales en partenariat avec la commune organisent une étape du Tour du pays de Vaud. Dans ce cadre, des perturbations routières sont à prévoir le samedi 26 mai. Pour financer le projet, un repas de soutien sera organisé au Forum de Savigny le 6 avril prochain. Le réseau UAPE régional APERO fonctionne actuellement à plein régime avec 72 enfants accueillis au niveau parascolaire. La structure devrait compter 84 enfants dès la prochaine rentrée. Quant à l’association scolaire intercommunale du Jorat, Louis Pipoz a précisé que des nouvelles concernant les transports scolaires devraient être communiquées le 25 avril. Une solution convenant à l’ensemble des parties-prenantes devrait être trouvée d’ici-là. Avant de clore ce point avec l’annonce que les enfants de Savigny-Forel vont quitter l’organisation lausannoise du passeport vacances pour rejoindre l’organisation d’Oron. Le repas de fin d’année législative aura lieu le vendredi 29 juin dès 18h. La prochaine séance du Conseil aura lieu le lundi 25 juin à 20h. La séance a été clôturée à 21h42.