L’énergie à travers les âges

Jusqu’à 5 ans

On apprend beaucoup de choses de la vie

A marcher, à sauter. A parler, 

Ce n’est pas tous les jours facile

Mais nos parents sont là pour nous aider

On a de l’énergie à ne plus savoir qu’en faire.

C’est l’énergie de l’apprentissage.

A 20 ans

On s’amuse, on rit, on danse

On apprend à connaître l’amitié, l’amour

Les copains, les bals du samedi soir

On a de l’énergie à revendre

C’est l’énergie de l’insouciance.

A 40 ans

On est déjà plus mûr, on a de l’expérience.

On a aussi un mari, des enfants.

C’est du travail et des soucis

Et du plaisir qu’on passe en famille

Tout nous paraît plus difficile

Mais il faut de l’énergie pour se battre

C’est l’énergie du travail.

A 60 ans

Les enfants sont partis

On pense que l’on va pouvoir se reposer

Mais voici les petits-enfants qui arrivent

Et c’est reparti pour un tour.

Mais tout paraît plus facile, car on a plus de temps

Et on a toujours beaucoup d’énergie à donner.

C’est l’énergie du plaisir.

A 80 ans

Voilà que les petits font des petits

Et là. La vie est plus reposante.

On a du bonheur de les voir arriver ces bébés

De les regarder, de les aimer

On a encore de l’énergie pour les entourer

C’est l’énergie de l’amour.

A 85 ans et plus

On sait beaucoup de choses de la vie

Mais on a plus de peine à se lever, à marcher

Ce n’est pas tous les jours facile

Mais les enfants sont là pour nous aider, pour nous aimer

Car contrairement à notre temps,

Aujourd’hui, les enfants qu’ils soient petits ou grands

C’est tout simplement qu’ils vous diront, je t’aime maman

Et là, c’est l’énergie de l’amour, qui va nous donner,

Cette précieuse énergie du goût de la vie.

Jeanne Modoux, Orsonens