Lecture: « De là on voit la mer »

Milka  |  Ce magnifique roman se déroule en trois actes.

Premier acte

Louise, écrivain à succès en panne d’inspiration, se voit proposer par une amie un séjour dans sa villa en Italie. Elle décide de s’y rendre pour écrire, refusant la présence de son mari qui désire pourtant l’accompagner. Elle y trouve l’inspiration mais pas seulement. Elle fait la connaissance d’un bel Italien qui pourrait être son fils et va développer avec lui une liaison passionnelle.

Deuxième acte

Son mari, gravement blessé et dans le coma suite à un accident qu’il a volontairement provoqué, elle se trouve obligée de regagner la France. Elle va être présente physiquement au chevet de son mari. Mais son cœur est resté en Italie. Puis son mari va se réveiller. Puis ils vont parler. Se parler. Elle va lui avouer.

Troisième acte

Une fois son écart admis, elle demande à son mari de la laisser repartir mais de l’attendre. Elle va retrouver sa passion, entreprendre de plus belle cette liaison qu’elle sait à court terme. Puis ce bel Italien va l’abandonner, pris de remords. Elle se retrouve seule mais décide tout de même de mettre un terme à son mariage. Son bel Italien va-t-il revenir?

Dans les romans bien ficelés, on oublie souvent le style pour ne se fixer que sur l’histoire. Dans celui-ci, c’est le contraire, Le scénario pourrait être banal mais on se laisse porter par l’écriture, quitte à s’éloigner de l’histoire.

Une écriture fine, fluide sans éclats de voix! Bref, une merveille!