Le travail aux Chambres fédérales présenté par une belle brochette de conseillers nationaux

N.By |  Donner au public une occasion de rencontre et de discussions avec la conseillère et les conseillers nationaux UDC vaudois, tel était le but de l’apéritif dînatoire qui a rassemblé à Oron-la-Ville mardi soir 5 avril un nombreux public sous l’égide du groupe UDC local. Alice Glauser, Michaël Buffat Jacques Nicolet et Jean-Pierre Grin ont parlé de leurs activités au Conseil national. Le public était étoffé de quatre générations, dont Célia, deux mois et demi, qui a passé une soirée paisible.
Le président du groupe d’Oron, Cédric Ottet, a excusé l’absence, pour cause d’ennuis de santé, d’Annie Mumenthaler, présidente de la section UDC du district. Il a accueilli et remercié les quatre conseillère et conseillers nationaux présents, ainsi que les députés Nicolas Glauser, Daniel Ruch, Jean-François Thuillard et Philippe Modoux. Ce dernier, également syndic d’Oron, a présenté sa commune devenue capitale commerciale régionale.
Alice Glauser a réintégré le Conseil national lors de la session de mars après deux législatures d’absence. Une session lors de laquelle elle se tint quelque peu en retrait, soucieuse de se familiariser avec des dossiers complexes. Elle a parlé du groupe UDC aux Chambres fédérales, de son fonctionnement et de l’ambiance y régnant. Ce groupe compte 74 personnes, dont 13 femmes. 68 membres de ce groupe siègent au Conseil national et 6 au Conseil des Etats. On y compte de moins en moins de paysans. Lors des débats, les relations sont parfois tendues, difficiles; la connaissance de la langue allemande est primordiale. Les conseillers fédéraux UDC ainsi que Christoph Blocher participent souvent à ces discussions.
Alice Glauser proposa au public d’assister à une séance de Conseil national. Michaël Buffat a présenté la RIE III, la réforme de la fiscalité des entreprises, une réforme que le canton de Vaud a anticipée. Cette réforme, nécessaire, est lancée sous la pression de l’étranger. Il se prononce contre la révision de la loi sur l’asile;120’000 demandes d’asile devraient être enregistrées cette année, un problème difficile à gérer que cette loi ne va pas résoudre. La question sera reprise lors du prochain congrès de l’UDC Vaud. Jacques Nicolet, président de l’UDC vaudoise, a tenu à féliciter de leurs résultats les élus communaux UDC lors des récentes élections. Il a commenté les thèmes de l’initiative sur la sécurité alimentaire soutenue par le monde agricole, la loi sur l’ouverture des magasins et la stratégie énergétique 2050. Les sujets abordés par Jean-Pierre Grin, membre de la commission des finances, furent les comptes 2015 et les budgets 2016-2017 de la Confédération, les impôts sur les huiles minérales et leur rétrocession dans l’agriculture et dans certains secteurs proches; la problématique des mesures de protection contre les loups, lynx et autres prédateurs dangereux; le système bancaire et ses risques systémiques, l’obligation de suivre des cours pour les travailleurs en forêt non qualifiés, la problématique de la flexibilité de l’âge de la retraite des agriculteurs par rapport aux paiements directs et à l’impôt sur les gains immobiliers prélevés sur les constructions habitables qu’ils souhaitent garder lorsqu’ils se défont de leur domaine.
L’apéritif dînatoire proposé en fin de soirée fut l’occasion d’une partie familière. Les boissons et amuse-bouches proposés furent appréciés encore très tardivement dans une ambiance amicale.