Le territoire des barbares: Rosa Montero – Editions Points

Milka  |  Solitaire et fragile, Zarza vit seule. Les livres d’histoire qu’elle publie et les visites à son frère handicapé occupent ses journées. Rien d’autre, une vie simple et solitaire. Sans histoire. Anonyme. Mais un matin, le téléphone sonne: son frère jumeau vient d’être libéré de prison. Il l’a retrouvée et est bien décidé à ne plus la lâcher.

Elle replonge dans ce passé qu’elle voulait oublier. Ce passé destructeur, entre la peur et la fascination, ces moments où elle était en manque, où plus rien n’a d’importance, si ce n’est en trouver. Ce passé dans la cité, avec ses dangers, sa survie, son enfance aussi, ces mauvais souvenirs qui ressurgissent et dont on ne sait plus très bien si ce sont des souvenirs ou si c’est le fruit de son imagination. Cette mère, si présente mais si absente aussi, ce père, tentaculaire, sadique mais aussi aimant mais pas de la façon dont un père doit aimer sa fille. Ce frère jumeau avec qui elle a fait les 400 coups, qu’elle aimait à la folie, puis ce frère handicapé, dont elle ne s’est pas toujours bien occupée.

«L’enfance est le lieu où tu passes le restant de tes jours». Zarza a tellement de blessures du passé qu’elle ne sait pas laquelle la fait le plus souffrir.

C’est un roman
très noir, loin de l’Espagne des cartes postales, sans soleil, dans une misère humaine où chacun essaye de s’en sortir. Cette substance aussi, son monde où tout est permis, pour la vendre et pour s’en procurer. Ce huis-clos dans cette famille dénuée de tout geste de tendresse, l’inceste aussi, qu’elle ne nomme pas mais qu’on devine.

Un thriller psychologique, un crescendo à vous couper le souffle.

Rosa Montero est romancière et journaliste, née en Espagne en 1951. Elle a écrit plusieurs romans dont «l’idée ridicule de ne plus te revoir» où elle lie la perte de son compagnon et la biographie de Marie Curie. Comme je ne l’ai pas lue , je ne peux vous en parler mais j’en ai entendu le plus grand bien. Le livre dont je vous parle actuellement date de 2002, donc il serait intéressant de suivre son évolution, tant elle manie la plume avec brio aussi bien dans son écriture que dans le récit qui est haletant.

A conseiller fortement!