Le Roi de la lutte suisse s’investit pour son sport

N. By | Mardi soir 29 septembre, Matthias Sempach, sacré Roi de la lutte suisse lors de la fête fédérale de Berthoud en 2013, est venu d’Emmenthal jusqu’au local du club de la Haute-Broye situé à Oron-la-Ville, pour consacrer plus de trois heures aux lutteurs de l’endroit et à ceux des clubs voisins de Lausanne, Aigle, et Mont-sur-Rolle, également invités. Les lutteurs disputent des compétitions acharnées, mais après, on se tutoie et on collabore, raison de cette invitation. Par contre, il n’y aurait pas eu assez de place à Oron pour accueillir toute la Romandie. Aucune démarche compliquée ne fut nécessaire pour obtenir la présence de Matthias à Oron; il a juste fallu attendre un peu parce que son agenda est chargé; une simple conversation avec Stéphane Rogivue et sa famille lors d’une rencontre impromptue à l’occasion d’un concours de taureaux à Bulle est à l’origine de sa présence à Oron.
Matthias Sempach est un athlète longiligne de 29 ans. Il mesure 1,94 m et pèse 110 kg. La presse l’a qualifié de combattant, de guerrier. Ce n’est pas cette image qu’il a donnée ce soir-là. Il a officié en qualité de moniteur super sympa durant toute la soirée. Il n’a pas eu besoin de parler fort pour se faire entendre, les gens présents étaient plus qu’attentifs, ils étaient respectueux. Matthias a pris en main successivement les jeunes, puis les actifs. La séance débutait par un échauffement physique suivi d’exercices de souplesse. Il y avait déjà là l’occasion de brûler bien quelques calories. Puis les lutteurs enfilaient la culotte. Matthias, le Bernois d’Emmenthal, s’est exprimé clairement en français avec son sympathique accent suisse allemand. Il a décrit minutieusement chaque prise, attentif au moindre détail, en montrant l’exemple, se mettant lui-même en position de lutteur avec l’un des participants pour illustrer ses paroles. Dans ces exercices, il a démontré une souplesse hallucinante pour un colosse de sa taille.
Lors d’une courte partie officielle, Stéphane Rogivue, président du club invitant et Philippe Modoux, syndic d’Oron, ont remercié Matthias de sa présence à Oron. Ils ont souligné leurs paroles d’une façon tangible en lui offrant des présents agréables au gosier et au palais, tout en lui remettant une somme en dédommagement des kilomètres parcourus pour atteindre la Haute-Broye.