Le monde des abeilles

Johanna Heim-Kemming | Le mercredi 11 novembre nous avons pu admirer le monde des abeilles.
Rémy Destraz, d’Essertes, apiculteur, nous a d’abord expliqué ce que représente l’énorme travail pour soigner des abeilles, pour ensuite pouvoir récolter ce bon miel. Il faut vraiment être un passionné. Il nous tourne ensuite un film, intitulé «Le Berger des abeilles». Un monde à part et tellement bien organisé et parfait qu’on se mettrait à rêver à le trouver parmi les êtres humains, ce qui est bien loin d’être le cas. Rémy Destraz pratique cet art on peut dire depuis environ 40 ans. Que de kilos de miel a-t-il pu fournir à tous ceux qui aiment et apprécient cet ingrédient si excellent pour la santé !

C’est passionnant de voir toutes ces petites bêtes travailler avec ardeur. Chacune connaît sa place et son boulot. Il y a eu des problèmes phytosanitaires graves durant quelques années, mais il semblerait que la situation s’améliore. Il est très important de veiller à la santé de ces travailleuses si énergiques, qui soignent avec attention une reine qui peut atteindre l’âge de 5 ans. Durant ce temps elle pondra quelque 3000 œufs. Chaque ruche peut produire entre 0 et 30 kg/an environ.

Il y a diverses sociétés suisses et d’ailleurs dans le monde qui organisent des congrès pour que chaque apiculteur ait la possibilité de rester parfaitement au courant des dernières nouveautés. Un kilo de miel représente 3 kg de nectar = 10’000 sorties. On reconnaît la reine par un petit numéro collé sur son corps. Quand il fait très chaud, dès 35°C, toutes les abeilles agitent leurs ailes.
Le monde sans abeilles est impossible, car en récoltant le nectar, elle porte le pollen partout pour inséminer plantes, fleurs et arbres.

Merci, Rémy Destraz, pour votre si intéressant exposé. Un bon goûter nous attend ensuite, préparé par nos dévoués responsables.